Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

lundi, 31 décembre 2012

Voeux du C.D.F- Heureuse année 2013,

 

Le C.D.F. vous souhaite une heureuse année 2013 remplie de grâces et de paix de la part de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ.

Nous voici reparti pour un tour, comme disent certains....des nouvelles résolutions, des nouveaux projets..

Que nous puissions, chers citoyens, retrouver une Belgique unie, utilisant les valeurs auxquelles elle est attachées non pas en nous rappelant le bon temps, mais en utilisant les principes fondamentaux des règles et des lois pour le bien de tous et de construire ou de reconstruite avec l'unité de tous un désir de progression selon l'évolution du notre temps.

Le principal est de voir chacun de nos semblables dans le respect et la dignité, nous sommes tous et toutes des hommes et des femmes, des être humains vivant en communauté.

Puissions-nous garder confiance dans ceux et celles qui nous gouvernent actuellement malgré l'imperfection de chacun , moi le premier, mais que notre désir pour ces premières heures de cette année nouvelle puisse être et cela pendant ces 365 jours, le respect de nos institutions et de nos lois avec l'objectif d'y apporter le bien être de tous, malgré la longue période de crise.

« Aimons-nous les uns les autres» citation de la parole de Dieu, retrouver une dignité pour certain et apprécions notre pays... oh Belgique mère chérie....



Bien à vous tous et à vous toutes chers lecteurs,

                                                                                                                                     G.M                                                                          

samedi, 22 décembre 2012

Le C.D.F vous souhaite une heureuse fête de Noël....

 
 
PDF Imprimer Envoyer

La signification de Noël

 

Un moment de paix et de bonheur, rencontres de familles, échanges de cadeaux, quelques jours de congé ou de vacances, bref, que dire de Noël? Que signifie Noël pour le monde de nos jours ? Est-ce à peine un jour de fête proposé par le calendrier de la chrétienté ou est-ce un événement plus important? Sommes-nous conscients que les années qui s'égrènent sur nos calendriers se réfèrent à une personne, et quelle Personne...
Oui, la fête de Noël est la fête de la naissance, c'est-à-dire de la venue de Jésus-Christ dans ce monde. Or, on peut se poser des questions du genre: Qui est Jésus-Christ? d''où vient-il? – Où et comment est-il né? – Quelle était la raison de sa venue parmi nous?

La réponse à toutes ces questions se trouve dans la Bible, la Parole de Dieu. Les quatre Evangiles en particulier donnent des renseignements clairs à ce sujet. Saul de Tarse, qui probablement a connu et vu Jésus-Christ, écrit: «C'est une parole certaine et entièrement digne d'être reçue, que Jésus-Christ est venu dans ce monde pour sauver les pécheurs, dont je suis le premier» (1 Ti 1:15).

La signification de Noël révélée à Marie

Marie était une jeune fille juive, fiancée à un homme de la même race. Les deux étaient intègres, droits et craignaient Dieu. Avant de se marier et de vivre ensemble, Marie a reçu l'annonce que nous transcrivons directement du texte de l'Evangile de Luc: «Au sixième mois (selon le calendrier juif ce mois correspond à août ou septembre), l'ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée appelée Nazareth, auprès d'une vierge fiancée à un homme de la maison de David, nommé Joseph. Le nom de la vierge était Marie. L'ange entra chez elle, et dit : Je te salue, toi à qui une grâce a été faite: Le Seigneur est avec toi. Troublée par cette parole, Marie se demandait ce que pouvait signifier une telle salutation. L'ange lui dit: Ne crains point, Marie; car tu as trouvé grâce devant Dieu. Et voici, tu deviendras enceinte, et tu enfanteras un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus. Il sera grand et sera appelé Fils du Très-Haut, et le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David, son Père. Il régnera sur la maison de Jacob éternellement, et son règne n'aura point de fin. Marie dit à l'ange: Comment cela se fera-t-il, puisque je ne connais point d'homme ? L'ange lui répondit: Le Saint-Esprit viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te couvrira de son ombre. C'est pourquoi le saint enfant qui naîtra de toi sera appelé Fils de Dieu» (Lu 1:26-35).

Le C.D.F vous souhaite une agréable fête de noël, en famille, dans vos églises, malgré vos épreuves et vos soucis.

Puissions-nous passer cette période de Noël dans la joie de l'anniversaire de la venue sur terre de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ.

 

Michel Gutter,

 

 

 

 
 

 

 

 

 

 
 
 
 

dimanche, 18 novembre 2012

Le C.D.F fête de notre Souverain...

Le 15 novembre 2012,

 

 

                                                          

 

En ce jour de Te Deum et d’action de grâces, les Chrétiens Démocrates Fédéraux tiennent tout particulièrement à se joindre à la prière en l’honneur de notre souverain et à marquer leur soutien et leur sympathie à notre famille royale.

 

En ce temps de crise sociale, économique, financière, mais également en ce temps de crise familiale et de perte de repères, notre famille royale symbolise, pour beaucoup, une boussole et une référence, par les valeurs qu’elle incarne.

 

Les tempêtes dont elle fait l’objet aujourd'hui sont – a contrario - un signe manifeste de la volonté de certains (au Nord comme au Sud du pays) de déstabilisation de la monarchie, et de l’unité de notre pays, dont elle le garant, depuis 1830.

 

Notre souverain Albert II et son épouse, à la suite de feu le Roi Baudouin, son frère, ont particulièrement rehaussé la place de notre pays, dans le concert des nations, en particulier européennes, ainsi que par les nombreuses missions économiques menées par le Prince Philippe.

 

Dans la difficile négociation en vue de la formation gouvernementale, le rôle de notre Roi en tant que « monarque au-dessus de la mêlée » n’a que d’autant plus souligné le rôle prépondérant joué par une monarchie parlementaire et constitutionnelle, en ce début du XXIe siècle.

 

Pour paraphraser un parti politique (royaliste) français, un chef de parti (de gouvernement) ne pense qu’à la prochaine élection, un chef d’Etat (un Roi) doit penser à la prochaine génération.  

 

Une évidence qu’il est bon de rappeler à certains ...

 

In deze dag en Te Deum van dankzegging, de Christen Democraten Federaal zijn vooral graag het gebed mee ter ere van onze koning en hun steun en medeleven te tonen aan onze koninklijke familie.

 

 

 

In deze tijd van sociale, economische, financiële crisis maar ook in tijden van crisis en desoriëtie in het gezin, onze koninklijke familie symboliseert voor velen, een referentie, door de waarden die ze belichamen.

 

 

 

In het midden van Storms die het onderwerp van vandaag - integendeel - een duidelijk teken van de bereidheid van sommige (zowel in het Noorden als in het Zuiden van ons land) aan de monarchie en de eenheid van ons land te destabiliseren, waarvan sinds 1830 het garant is.

 

 

 

Onze soevereine Albert II en zijn echtgenote, heeft na de wijlen Koning Boudewijn, zijn broer, in het bijzonder versterkt de rol van ons land in de commissie van volkeren, met name in Europa, evenals door de talrijke handelsmissies geleid door de Prins Philippe.

 

 

 

In de moeilijke onderhandelingen voor de regeringsvorming, de rol van onze Koning als "monarch boven de strijd" heeft meer dan benadrukt de belangrijke rol van een parlementaire en constitutionele monarchie in begin van de eenentwintigste eeuw.

 

 

 

Om de woorden van een Franse politieke (royalistische) partij, een partijleider denken er aan de volgende verkiezingen, een staatshoofd (de koning) moeten over de volgende generatie nadenken.

 

 

 

Het bewijs dat het goed is om een aantal te herinneren ...

 

vendredi, 10 février 2012

Communiqué du CDF le 9 février

La pension de survie aux oubliettes !

 

 

Il y a peu de mesures aussi antisociales et discriminatoires, envers les femmes surtout, - elles seront les plus touchées -, que la suppression de la pension de survie pour les prochaines générations, qui puissent être prises par le Gouvernement Di Rupo, en pleines négociations finales, semble-t-il, pour la réforme des pensions.

 

Qu’une telle mesure puisse passer à la trappe, sous prétexte de déficit budgétaire, d’économie nécessaire, dans un contexte de crise évident, témoigne, de l’avis du CDF, d’une absence totale de responsabilité sociale, d’objectifs (budgétaires et politiques) à court terme, d’un manque d’imagination certain, de décisions prises dans une précipitation systématique, comme tout dernièrement encore l’accueil des sans-abris à quelques heures à peine de nuits et journées polaires !

 

Le CDF se pose la question de savoir si cette majorité gouvernementale est réellement guidée en priorité par le souci du citoyen, des plus fragilisés en particulier.

 

S’il y a bien une catégorie de la population qui a toujours suscité le plus d’attentions, ou du moins qui a attiré à elle aide ou charité de tout temps et de toutes espèces, même si  toujours de façon insuffisante, ce sont bien les veuves et les orphelins. La veuve et l’orphelin sont bien les plus précarisés de notre société. Et l’on voudrait, d’une cuillère à pot, leur retirer le peu de dignité à laquelle ils ont droit, en leur octroyant gracieusement une allocation temporaire, avant de sombrer dans le cadre du chômage, - qui va devenir plus restrictif, ne l’oublions pas -, puis d’émarger dans des CPAS déjà exsangues à l’heure actuelle. Pour sans doute devoir finir par mendier à nouveau de petits compléments … Une époque et une situation sociale que l’on croyait révolue !

 

Une mesure d’économie que le CDF dénonce avec force !

 

L’époque révolue n’est en effet pas celle que l’on voudrait nous faire croire. Si le système actuel découle encore (mais pas uniquement) du soutien que l’Etat a voulu apporter aux veuves de guerre, qui pour la plupart se consacraient à plein temps à leurs enfants et à la gestion du foyer familial, la réalité n’est pas fondamentalement différente aujourd’hui. Si aujourd’hui un grand nombre de femmes travaillent à l’extérieur, très souvent, elles s’accordent des congés, des arrêts de travail ou des temps partiels, une ou des années sabbatiques, car elles sont conscientes de la valeur ajoutée et donc de la priorité qu’elles veulent donner à leur famille. Cela peut d’ailleurs être aussi le fait de certains maris et pères, mais il faut reconnaître que c’est moins souvent le cas. Ainsi pour le CDF, celles surtout (ou ceux) qui se seront consacrées prioritairement, pendant un temps, à leur famille, seront lourdement pénalisées par une mesure lapidaire, prise à la va-vite, en fin d’année et à la veille d’un accord gouvernemental !

 

Plutôt que de persister à ignorer le travail extraordinaire, primordial pour le bien des enfants et l’équilibre familial, effectué par le conjoint qui se consacre à sa famille, le CDF plaide pour qu’une reconnaissance en termes de salaire ou d’allocation, puis de complément net de pension soit traduit dans le droit du travail de notre pays.

 

Par ailleurs, le CDF réprouve la méthode sournoise choisie par le Gouvernement, qui a tenté le silence radio dans un premier temps, puis est parvenu à calmer les esprits des syndicats, en immunisant les 600.000 veuves et veufs d’aujourd’hui, pour ne viser que la génération des moins de 30 ans, qui sont loin de se douter quant à eux qu’ils seront nombreux, - plus de 600.000 alors -, à vivre des lendemains très difficiles. Ils ne pourront s’en prendre alors, dans dix ou vingt ans, aux ministres qui auront pris cette décision radicale, car ceux-ci seront depuis longtemps partis … à la retraite !

 

 

Pierre-Alexandre de Maere d'Aertrycke
Président/Voorzitter CDF

vendredi, 30 décembre 2011

Le CDF présente ces voeux 2012.

 

 

Biens chers lecteurs,

Que nous puissions rester une "Belgique Unie" attaché à nos racines, ouvert aux uns et aux autres dans notre relation humaine et dans la dignité de chacun,respectant les lois de notre pays.

Le citoyen a des droits mais aussi des devoirs.Puissions-nous vivre dans le respect mutuel, encouragons-nous.Nous sommes toutes et tous dans ce grand navire issant pavion"noir-jaune-rouge" balloté par différentes épreuves de la vie et ce monde.

Que la paix de notre Seigneur Jésus-Christ vous entoure et vous fortifie tout au long de cette année nouvelle.          

G.M

 

Dat we kunnen verblijven een Verenigde België gehecht aan onze roots, open met elkaar in onze menselijke relaties en de individuele waardigheid, respect voor de wetten van ons land.
De rechten van de burger, maar ook plichten.
Mogen we leven in wederzijds respect, moedigen ons.
We hebben iedereen in groot schip issuant Pavion "zwart-geel-rood"
geslingerd door verschillende beproevingen van het leven en deze wereld.

Moge de vrede van onze Heer Jezus Christus te versterken en om jullie heen in dit nieuwe jaar

 

dimanche, 25 décembre 2011

Information importante....

Communiqué de presse du CDF-Bruxelles – ordonnance nature de Evelyne HUYTEBROECK

 

Une ordonnance (contre-)nature ?

 

La ministre bruxelloise de l’Environnement, Evelyne HUYTEBROECK, vient d’annoncer tout récemment l’examen prochain de l’ordonnance nature en Commission de l’Environnement du Parlement bruxellois.

Le CDF-Bruxelles qui a tenté de prendre connaissance du texte a tenu à réagir !

Via les media, nous avons appris que cette ordonnance visait - en terme de gestion des espaces verts bruxellois - à renforcer la protection de la nature, avant celle du patrimoine.

Le CDF-Bruxelles tient à souligner que cette réglementation totalement inutile (trois ans de préparation nous annonce la ministre !) n’offre aucune garantie de respect du cadre historique et patrimonial de nos espaces verts.

Le CDF-Bruxelles rappelle qu’il existe déjà une procédure qui tient compte de tous les paramètres pour la sauvegarde de ceux-ci.

Quant à l’idée de renforcer la préservation de la nature aux détriments du patrimoine de nos parcs bruxellois, la plupart classés, le CDF-Bruxelles souligne qu’on pourrait presque en arriver à parler des … « droits » de la nature.

Le CDF alertait¹ déjà en son temps des dangers de dérive de l’énoncé de plus en plus courant des droits de la nature.

Le CDF a toujours souligné que le parti Ecolo qui excelle dans l’interpellation sur les matières touchant au développement durable, aurait du, pour la mise en application de leurs objectifs, toujours rester ce qu’il aurait du être, un mouvement de pression.

Le CDF rappelait¹ également une autre dérive : que se passerait-il, en cas de conflit entre différents droits (et l’on ne parle plus ici de patrimoine même remarquable), si l’on accordait des droits à la nature et si dans une contrée, la présence et le mode de vie des humains mettaient en danger la faune et la flore ? Quels droits primeraient sur les autres ? Une question (d’interpellation) ouverte à notre ministre …

 

Le CDF-Bruxelles

(Chrétiens Démocrates Fédéraux - Christen Democraten Federaal)

 

samedi, 24 décembre 2011

Heureuse fêtes de fin d'année

Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son fils unique afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie Eternelle.          

Evangile de Jean chapitre 3 verset 16

mercredi, 20 juillet 2011

21 JUILLET !!!

 

…. Vers  une BELG.UNiE                   …. Ga naar en BELG.UNIE

 

O Belgique, ô mère chérie,
A toi nos coeurs, à toi nos bras,
A toi notre sang, ô Patrie !
Nous le jurons tous, tu vivras !
Tu vivras toujours grande et belle
Et ton invincible unité
Aura pour devise immortelle :
le Roi, la Loi, la Liberté !
le Roi, la Loi, la Liberté !
le Roi, la Loi, la Liberté !

O dierbaar België
O heilig land der Vaad'ren
Onze ziel en ons hart zijn u gewijd.
Aanvaard ons kracht en het bloed van onze ad'ren,
Wees ons doel in arbeid en in strijd.
Bloei, o land, in eendracht niet te breken;
Wees immer u zelf en ongeknecht,
Het woord getrouw, dat g' onbevreesd moogt spreken:
Voor Vorst, voor Vrijheid en voor Recht.
Het woord getrouw, dat g' onbevreesd moogt spreken:
Voor Vorst, voor Vrijheid en voor Recht.
Voor Vorst, voor Vrijheid en voor Recht.
Voor Vorst, voor Vrijheid en voor Recht.

mercredi, 06 juillet 2011

Proposition de loi !....

SENAT/CHAMBRE DES REPRESENTANTS DE BELGIQUE

1er juillet 2011

PROPOSITION DE LOI

visant à abroger la loi du 28 mai 2002 relative à l’euthanasie (déposée par le CDF)

 

Résumé

Alors que nos édiles concoctent vaillamment une Belgique institutionnelle nouvelle, sans l’avis de sa population,d’autres menaces pèsent également sur le devenir de nos enfants et de nos aînés, et ce dans un silence médiatique complet. A ce jour, une proposition de loi visant à autoriser l’euthanasie sur les mineurs de 15 ans et plus, et deux propositions de loi visant à ouvrir l’euthanasie, d’une part aux jeunes et aux enfants, et d’autre part aux personnes démentes et celles plongées dans un état d’inconscience, ont été déposées, respectivement, au Sénat et à la Chambre.Si nous ne réagissons pas, en écrivant à nos élus, sénateurs et députés, ces projets risquent de passer comme une lettre à la poste … sans avoir reçu l’aval des électeurs, comme le demande le CDF pour tout projet éthique ! C’est l’avenir de toute une génération qui est en jeu !

Vous trouverez, au verso de cette proposition, un exemple de courrier à adresser à vos parlementaires, que vous pouvez également renvoyer à l’adresse suivante :  CDF (Chrétiens Démocrates Fédéraux) – rue F. Mélard 11 - 1200 BRUXELLES ,qui se chargera de transmettre.

Vous pouvez également signer la pétition

mise en ligne sur : www.lapetition.be/petition.php?petid=10102

BELGISCHE SENAAT/KAMER VAN VOLKSVERTEGENWOORDIGERS

1ste juli 2011

WETSVOORSTEL

tot afschaffing van de wet van 28 mei 2002 betreffende de euthanasie (ingediend door de CDF)

Samenvatting

Welnu dan, onze dappere vaderen zijn bezig met het uitdokteren van een nieuw België,in een complete media stilte... maar ook onder de bevolking te raadplegen. Er zijn nog andere bedreigingen, die wegen op de toekomst van onze kinderen en onze oudsten. Op vandaag is er onder andere een wetsvoorstel voor euthanasie bij kinderen van 15 jaar en ouder maar er zijn ook nog 2 wetsvoorstellen neergelegd bij de Kamer en de Senaat voor euthanasie bij enerzijds kinderen en jongeren maar ook bij dementerende bejaarden en zij die het bewustzijn verloren hebben. Wanneer wij niet reageren door te schrijven naar onze verkozen volksvertegenwoordigers en senatoren dan riskeren wij dat deze voorstellen goedgekeurd worden zoals je een brief in een postbus deponeert, zonder dat de kiezers ook hiertoe hun goedkeuring of afkeuring kunnen te kennen geven. Het CDF eist steeds de inspraak van de kiezer op het vlak van de ethische problemen. Het is de toekomst van een hele generatie die op het spel staat. Op de ommezijde van dit voorstel vindt u een voorbeeld van brief die u eveneens kunt richten naar het secretariaat van het CDF (Christen Democraten Federaal) –

F. Mélardstraat 11 te 1200 Brussel ( St.Lambrechts Woluwe) –

 www.cdf-info.be

 die dan uw brief zal doorsturen.

U kunt ook de online petitie ondertekenen op

www.lapetition.be/petition.php?petid=10102

(Lieu) ………………………………………., le ………………………2011

Propositions de loi euthanasie

Madame, Monsieur le Sénateur,

Madame, Monsieur le Député,

J’ai appris avec consternation que des extensions de la loi sur l’euthanasie, avaient été déposées au Sénat/à la Chambre.

Le sujet me préoccupe fort et je crains que ces nouvelles brèches dans la loi n’étendent les risques à ce que des personnes ne subissent des

pressions pour demander l’euthanasie. Ces extensions risquent d’engendrer un stress, un mal-être encore accru pour des personnes qui

doivent déjà faire face à leur maladie.Il existe des aides pour soulager la douleur, et des soins palliatifs des plus performants, ne pourrions-

nous pas encourager  et soutenir davantage le développement de ceux-ci, sans contrepartie ?  "La manière dont une société prend soin des plus

faibles de ses membres témoigne de son degré d’humanité." Je fais appel à votre honnêteté et votre courage pour rejeter les articles contraires

au respect de l’être humain et pour proposer les alternatives qui associent éthique et progrès scientifique.

Confiant(e) dans votre attachement au respect de la dignité et de toute vie humaine, je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur le Sénateur,

Madame, Monsieur le Député, l'expression de toute ma considération.

(Signature) ………………………………………………

----------------------------------------------------------- (à découper/te snijden) ------------------------

(Plaats) ………………………………………., ………………………2011

Euthanasiewetsvoorstellen

Geachte Heer Volksvertegenwoordiger,

Geachte Heer Senator,

Met verbijstering heb ik vernomen dat er uitbreidingen van de wet op de euthanasie, werden ingediend bij Kamer en Senaat.

Dit onderwerp raakt mij heel sterk aan en ik ben bang dat ondanks de remmen die in het nieuwe wetsvoorstel voorzien zijn, dit de mensen er

niet zal van weerhouden om euthanasie aan te vragen. Deze uitbreidingen kunnen zorgen voor nog meer stress, een gevoel van onbehagen

bij die mensen die het al moeilijk hebben met hun ziekte. Op vandaag zijn er voldoende hulpmiddelen om de pijn te verzachten en ook de

palliatieve zorg is heel degelijk geworden. Moeten wij niet eerder een dergelijke ontwikkeling met alle mogelijke middelen nog beter

ondersteunen? "De manier waarop een samenleving zorg draagt voor de zwaksten van zijn leden geeft de mate

van menselijkheid weer." Ik wil een beroep doen op uw eerlijkheid en moed om de artikelen die in strijd zijn met het respect

voor de mens af te wijzen en om alternatieven voor te stellen die ethische en wetenschappelijke

vooruitgang combineren.

Wij vertrouwen op uw inzet voor de waardigheid en het respect voor het menselijk leven. Gelieve, Geachte Heer Volksvertegenwoordiger /

Senator te aanvaarden de gevoelens mijner hoogachting.

 

(Handtekening)  ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ...

lundi, 04 juillet 2011

Cartel "Belg-Unie" news...!

   Conférence de presse

BELG-UNIE

persconferentie

Brussel / Bruxelles, 22/06/2011

Willy Deswaef

Hans Van de Cauter

Pierre-Alexandre de Maere d’Aertrycke

Bertrand Waucquez

The course of mankind's progress is

not a straight automatic line, but a

tortuous struggle, with long detours or

relapses into the stagnant of the

irrational.

 

(Ayn Rand)

3

Eén (vier) jaar later…

4

Eén (vier) jaar later…

• « Semaine décisive » combien ?

• « Nieuwe verkiezingen zijn geen optie ?»

• « Los het nu op !»

• « Ca passe ou ça casse.. »

• « Finale onderhandelingen over BHV

ingezet »

5

Kartel “BELG-UNIE”

• Belgian pavilion in Shanghai 2010

• La Belgique est un atout

6

Kartel “BELG-UNIE”

• Princess Elisabeth Station in Antarctica

• België is een troef

7

Kartel “BELG-UNIE”

• De meerderheid van de Belgen wil samenleven

• Splitsing op basis van de taal heeft geen zin

• Wij zien door de bomen het bos niet meer

8

Kartel “BELG-UNIE”

• Leden:

 

CDF

(Pierre-Alexandre

de Maere d’Aertrycke)

– B.U.B. (Hans Van de

Cauter)

– BAB (Willy Deswaef)

• Woordvoerder:

– Bertrand Waucquez

(ex PP)

9

Doel

• Krachten van 3 pro-Belgische partijen

bundelen voor de volgende federale

verkiezingen (nationale lijsten in heel

België)

• Open voor elke pro-Belgische formatie

• Iedereen welkom die het project

onderschrijft

10

BELG-UNIE

OVERZICHT POLITIEKE GESCHIEDENIS BELGIE – APERCU DE L’HISTOIRE

POLITIQUE DE LA BELGIQUE

1ste eeuw voor Christus: Romeinen: creatie Belgica – 1er siècle avant J

 C: création

de Belgica (Julius Cesar)

-Middeleeuwen: rijk Karel De Grote, dan onafhankelijke vorstendommen

moyen

âge: empire de Charlemagne, puis principautés indépendantes

-1430: creatie Orde van de Gulden Vlies door hertog van Bourgondië Filips de

Goede – création de l’Ordre de la Toison d’Or par le duc de Bourgogne Philippe le

Bon / België als proto

 anatie – la Belgique comme proto

nation

-1585: splitsing van de Nederlanden; scission des Pays

Bas (Spanje – Espagne)

-1789: Belgische confederatie Etats

Unis Belgiques

-1794: Franse invasie – invasion française / Napoléon

-1815: na/après Waterloo: Congres Wenen – Congrès de Vienne: Koninkrijk

Nederlanden – Royaume Uni des Pays

 Bas

11

BELG-UNIE

 

-

1830: Belgische revolutie – révolution belge / 1831: grondwetconstitution

 

 

Onafhankelijkheid België – indépendance de la Belgique

12

BELG-UNIE

 

 

Koning Leopold I steunt unitaristische Vlaamse

beweging in België met taalvrijheid (het Frans wordt

enkel

 

gebruikt in het leger, het centrale bestuur, een

deel van het onderwijs en justitie) – Le Roi Léopold Ier

soutient le mouvement flamand dans une Belgique

avec une liberté des langues (le français est utilisé

seulement

 

dans l'armée, dans l'administration

centrale, dans une partie de l'enseignement et dans la

justice)

 

 

1831: België is de meest liberale staat van de wereld

– la Belgique est l'Etat le plus libéral du monde

 

 

1873: eerste taalwet – première loi linguistique

 

 

– Congo (1885, Belgisch Congo: 1909/Congo belge:

1909)

13

BELG-UNIE

 

 

Belle Epoque: einde 19de, begin 20ste eeuw: België 2de economische

macht van de wereld na Duitsland ! – fin 19ième, début 20ième siècle:

Belgique 2ième force économique du monde après l’Allemagne !

 

 

19141918: WO I: inval Duitsers, begin Vlaams

nationalisme – première

guerre mondiale: invasion allemande, début nationalisme flamand (Von

Bissing – Flamenpolitik)

14

BELG-UNIE

 

 

1932: splitsing universiteit Gent – scission de l’université de Gand /

tweetalig statuut voor België – statut bilingue pour la Belgique

 

 

194045: WO II –Waals/Vlaams

nationale collaboratie met de nazi’s /

2ième guerre mondiale – collaboration de certains nationalistes flamands

et wallons avec les nazis

15

BELG-UNIE

 

 

1945: Waals congres – congrès wallon / Volksunie (°

1954)

 

 

1950

1951: Koningskwestie – question royale

 

 

1957: creatie EEG / création de la CEE

 

 

1958: Expo 58

16

BELG-Unie !

 

1960: splitsing NIR in BRT – RTB / scission NIR en RTB –

BRT – onafhankelijkheid Congo – indépendance du Congo

 

 

1963: taalgrens vastgelegd / fixation de la frontière

linguistique

- 1968

1978: splitsing partijen / scission des partis

politiques

-1968: Leuven « Vlaams » (premier Paul van den

Boeynants) / provincialisering afgekeurd –

provincialisation rejetée

17

BELG-UNIE

 

1970: eerste staatshervorming, creatie

taalgemeenschappen / première réforme de l’Etat,

création des communautés linguistiques (premier Gaston

Eyskens) = begin taalfederalisme – début du fédéralisme

linguistique

 

 

1978: stichting Vlaams Blok – fondation Vlaams Blok

 

 

1980: tweede staatshervorming, creatie gewesten /

deuxième réforme de l’Etat, création des régions

(Martens – Cools)

 

 

1988: derde staatshervorming, splitsing onderwijs /

troisième réforme de l’Etat, scission de l’enseignement

(Martens)

18

BELG-UNIE

 

1993: vierde staatshervorming, nieuwe federale grondwet / quatrième réforme de l’Etat,

nouvelle constitution fédérale (Dehaene)

 

 

1999: vergaande resoluties « Vlaams » parlement / résolutions radicales du parlement

« flamand »

-2001: vijfde staatshervorming / cinquième réforme de l’Etat (Verhofstadt)

-2003: arrest BHV arbitragehof / arrêt sur BHV de la cour d’arbitrage

-2004: eerste BHV

crisis / première crise BHV

-2007: grote crisis na federale verkiezingen, tweede BHV

crisis / grande crise après les

élections fédérales, deuxième crise sur BHV (Leterme)

-2008: Verhofstadt – Leterme

-2009: Van Rompuy derde BHV

crisis / troisième crise sur BHV

-2010: overwinning NVA bij federale verkiezingen / victoire de la N

VA aux élections

fédérales – nieuwe crisis / nouvelle crise

19

BELG-UNIE

-MEER DAN 4 JAAR ONDERHANDELINGEN PLUS DE 4 ANS DE

NEGOCIATIONS: een 6de staatshervorming? Une 6ième réforme de l'Etat?

• De inzet/l'enjeu: tientallen splitsingen, des

dizaines de scissions (144 in totaal/au total)

Alles zou gesplitst worden behalve het leger, de politie, een deel van de

sociale zekerheid, een deel van de fiscaliteit, een deel van het burgerlijk en

strafrecht, een deel van het handelsrecht, het arbeidsrecht , een deel van justitie,

het buitenlands beleid en enkele restbevoegdheden (zijn dat

 “homogene

bevoegdheidspakketten”

 ? – Gaan de Belgen hierdoor gelukkiger worden?)

• Tout serait scindé sauf l’armée, la police, une partie de la sécurité sociale,

une partie de la fiscalité, une partie du droit civil et pénal, une partie du droit

commercial, le droit du travail, la politique extérieure et quelques compétences

résiduelles (s’agit-il de

 “paquets de compétences homogènes”

? – cela va-t-il

rendre les Belges plus heureux?))

20

Problemen

• Taalgebruik / usage des langues

• Te veel instellingen / trop d’institutions

• Taalapartheid / apartheid linguistique

• Koninklijke functie / fonction royale

• Senaat en volksraadpleging / Sénat et

consultation populaire

21

Oorzaken van de problemen

• Taalnationalisme

• Gebrek aan nationale partijen

• Veronderstelling dat zaken beter zullen

werken als ze per taalgebied beheerd

worden, Vb:

– Buitenlandse handel

– Energie

– Ruimtelijke ordening

22

Oplossingen

• Tweetaligheid

• Uniefederalisme

• Tweetalig Brabant, 2 opties:

– 3 gewesten: Vlaanderen, Brabant, Wallonië

– Unitair België op basis van 9 provincies

• Koninklijke macht

• Senaat en volksraadpleging

23

Conclusion / Conclusie

• De verklaring is de gemeenschappelijke

basis / la déclaration est la base commune

 

 

www.belg-unie.be

• Voor de andere aspecten, zie de volledige

programma’s van de partijen:

 

 

www.belgischealliantie-alliancebelge.be

 

 

www.belgischeunie.be www.unionbelge.be

 

 

www.cdf-info.be

24

Officiële ondertekening

van de verklaring /

signature officielle de la

déclaration

25

Q&A

vendredi, 17 juin 2011

Cartel BELG-UNIE....

Le cartel BELG-UNIE s'adjoint un nouveau membre : l'Alliance Belge - Belgische Alliantie. La BAB (Belgische Alliantie - Alliance Belge) rejoint donc le B.U.B. (Belgische Unie - Union Belge) et le CDF (Chrétiens Démocrates Fédéraux – Christen Democraten Federaal) au sein du cartel.
Plus de détails après la conférence de presse qui aura lieu le mercredi 22 juin 2011.

Het kartel BELG-UNIE krijgt er een nieuw lid bij : de Belgische Alliantie - Alliance Belge. De BAB (Belgische Alliantie - Alliance Belge) komt bij B.U.B. (Belgische Unie - Union Belge) en CDF (Chrétiens Démocrates Fédéraux – Christen Democraten Federaal) binnen het kartel.
Meer details volgen na de persconferentie die zal plaatsvinden op woensdag 22 juni 2011. 

mercredi, 11 mai 2011

"Respect"

 «Vivre dans le respect»

 

Nous vivons dans un monde où la notion de respect semble de moins en moins appliquée !

Un des plus grands enseignements du Nouveau Testament n’est-il pas : «Aimez-vous les uns les autres» ? Ce commandement peut déjà s’appliquer en se respectant les uns et les uns autres.

Le dictionnaire nous dit à propos du verbe «respecter» : avoir de l’égard pour quelqu’un, ne pas porter atteinte à une personne ou une chose, ne pas troubler. Voir son semblable comme soi-même est un pas supplémentaire. Mais, il y a encore bien plus pour mettre en pratique l’enseignement de Jésus, c’est notamment se saluer, se faire mutuellement du bien, dans le respect l’un de l’autre, mettre en pratique le savoir vivre et les règles de bonne conduite.

Comme citoyen, habitant en Belgique, nous avons déjà l’obligation de respecter les lois et autres règles de notre patrie.

Les problèmes de la convivialité et l’application du savoir vivre les uns avec les autres sont des sujets qui tiennent fort à cœur une majorité de nos concitoyens. Il est donc important de remettre à l’honneur, de rappeler ces valeurs tellement importantes pour nos relations dans notre quotidien. Le CDF est fort sensible à cette remise en valeur de la notion de respect mutuel.

En tant que chrétiens, vivant en Belgique, nous voulons aller plus loin que le simple respect des règles et des lois de notre pays, nous souhaitons mettre en pratique les valeurs issues des enseignements du Christ. Si nous appliquons ces valeurs, à titre individuel, notre comportement et notre hygiène de vie ne s’en ressentiront-ils pas d’autant mieux ?

Et en tant que chrétiens engagés en politique dans le cadre du CDF, nous établissons notre vision politique et défendons certains principes ou certaines valeurs universelles, comme le respect de la vie, la liberté, la famille, l’attention aux plus faibles …, sur la base même du message évangélique et de l’enseignement social chrétien, qui sont donc la source de notre inspiration.

«Celui qui aime ne fait aucun mal à son prochain. En aimant, on obéit donc complètement à la loi» (Epître de Paul aux Romains, 13 : 10).

 

Michel Gutter

CDF de Bruxelles

Extrait du CDF-Info N.40

jeudi, 05 mai 2011

agenda ....

Le CDF-Bruxelles organise une conférence-débat

 

«La situation des Chrétiens orientaux expliquée par un Chrétien oriental»

Conférencier: Dominique BONIFACE

 

Le lundi 9 mai 2011 à 20h00

Local CDF – rue Potagère 9 à 1210 Bruxelles (Saint-Josse) Proximité Madou.

Entrée libre - Bienvenue à tous !

 

mardi, 01 février 2011

Communiqué important du CDF

 

 

CDF - Chrétiens Démocrates Fédéraux

 

Communiqué et demande du CDF
 
Pour que les choses soient bien claires pour tout le monde, malgré les mensonges répétés de Bart De Wever et d'autres figures de la N-VA dans des interviews, le CDF tient à rappeler que la N-VA sur son site, dans son manifeste et sur le site des jeunes affiche bien noir sur jaune son objectif: une Flandre indépendante et républicaine !

 Et que tous ceux qui continueront de vouloir négocier avec ce parti nationaliste et le considérer comme soi-disant incontournable (ce qui est faux !), renforçant encore davantage celui-ci, sachent que le CDF les tiendra pour co-responsables de la faillite d'une Belgique unie et solidaire, à laquelle tiennent une majorité de Belges (de toutes les régions du pays) !

 Le CDF demande dès lors aux rédactions de bien vouloir publier son communiqué ou à tout le moins des extraits des positions de la N-VA figurant sur leurs sites officiels, afin que l'opinion publique connaissent exactement les intentions de cette formation avec laquelle la plupart des autres partis n'éprouvent aucune gêne à négocier en vue de la formation d'un gouvernement.

Pierre-Alexandre de Maere d'Aertrycke
Président/Voorzitter CDF
Rue Fernand Mélardstraat 11
Bruxelles - 1200 - Brussel
GSM: 0494 39 20 21
Email: cdf.be@hotmail.com
Website: www.cdf-info.be


 Voir:


http://www.n-va.be/waar-wij-voor-staan
 

De N-VA streeft naar

·       een Vlaanderen dat werk maakt van de economische welvaart en het sociale welzijn van al haar inwoners,

·       een Vlaanderen dat zorg draagt voor de hechtheid van onze samenleving en daartoe waakt over zijn publieke cultuur, normen en waarden,

·       een Vlaanderen dat als onafhankelijke lidstaat van de Europese Unie zijn verantwoordelijkheid opneemt in de internationale samenwerking en solidariteit.

Met cijfers en tabellen leggen we het Belgische huishouden bloot en weerleggen we hardnekkige mythes. Met analyses en argumenten oefenen we voortdurend invloed uit en bepalen we mee de politieke agenda. We tonen aan dat Vlaanderen klaar is om een zelfstandige lidstaat van Europa te worden.

 
http://www.n-va.be/files/default/nva_images/documenten/manifest.pdf

3. Vlaanderen lidstaat van de Europese Unie

Alleen door een autonomie te verwerven - zoals die van volkeren als de Zweden, de Ieren, de Portugezen of de Grieken - kan Vlaanderen zich binnen de Europese Unie echt ontplooien. Dat betekent dat we moeten streven naar een onafhankelijk Vlaanderen.

 
http://www.jongnva.be/index.php?page=viewpage&page_id=24
 
Ronduit onafhankelijk en republikeins!

 Om steeds weer de politieke breuklijnen tussen Vlaanderen en Wallonië te vermijden, pleit Jong N-VA voor een Vlaamse staat. Dát geeft blijk van een efficiënt bestuur. Zo zullen Vlaamse politici zelf voor hun beleid de volledige verantwoordelijkheid moeten dragen, zoals het in een échte democratie hoort.

 Een democratie houdt tevens in dat niemand door zijn geboorte gediscrimineerd wordt, niet negatief maar ook niet positief. De N-VA strijdt daarom resoluut voor een republiek met een verkozen president in plaats van een koning als erfopvolger.

 

lundi, 24 janvier 2011

Récupération polititienne!

Voici le communiqué du CDF envoyé à la presse :

 

CDF - Chrétiens Démocrates Fédéraux

 

Communiqué du 24/01/2011     

 

Une région Bruxelles-Brabant: une idée du CDF dans le cadre du cartelBELG.UNIE !

 

Le CDF trouve particulièrement désolant l’attitude des medias et de la récupération politicienne !

 

Pour les dernières élections fédérales de 2010, le CDF s’est présenté en cartel, sous le nom deBELG.UNIE. Le texte de base du cartel proposait «une solution nouvelle, celle de la création d’unerégion bilingue de Bruxelles-Brabant, élargie aux limites de l’ancienne province de Brabant. Une Région-province qui deviendra culturellement riche, socialement solidaire et économiquement prospère. Par la création de cette région-province s’éteindraient les difficultés soulevées par la volonté de scinder B-H-V ou d’élargir Bruxelles (un élargissement qui ne serait plus nécessaire) et celles des communes dites «à facilités» qui empoisonnent la vie politique et celle de ses habitants. »

Invité dans un premier temps sur les plateaux de «Mise au point» et de «Controverse», le cartel s’en est vu subitement refuser l’accès à deux jours des émissions, sur décision du Conseil d’administration pour la RTBF (service public politisé comme on le sait !) et par simple décision du Rédacteur en chef pour RTL-TVI.BELG.UNIE n’a donc pu y exposer sa proposition originale, qui ne pouvait pourtant être ignorée des journalistes et des autres partis se présentant aux élections quelques jours plus tard.

Ajoutons-y quelques mois, plusieurs mouvements non-politiques ont défendu, chacun avec ses nuances bien sûr, la même solution pour une région de Bruxelles-Brabant. Ces derniers aussi n’ont reçu aucun accueil de leurs communiqués dans la presse.

Or aujourd’hui, Didier Reynders, se présente, quasi dans des termes similaires, comme ayant une solution, savoir une région de Bruxelles-Brabant. Et toute la presse écrite, parlée et télévisée lui donne toute la publicité.

Le CDF tient à réaffirmer que tout cela non seulement est dangereux pour la démocratie, mais renforce la particratie ambiante et ce à la veille d’une marche qui veut justement la dénoncer.

 

P-A. de Maere d’Aertrycke

Président

Jean-Marie Bourgeois

Secrétaire politique

CDF – Chrétiens Démocrates Fédéraux

RAPPEL: Le cartel "Belg.Unie" 2010...

DECLARATION COMMUNE DU B.U.B ET DU CDF

LISTE COMMUNE “BELG.UNIE”

 

Interpellés par la crise institutionnelle, qui a abouti à la démission du gouvernement fédéral et à la dissolution des Chambres, et scandalisés par l’attitude irresponsable de la classe politique en place dans la situation financière et surtout socio-économique présente, le B.U.B. et le CDF ont décidé d’unir leurs forces pour ces élections au sein d’une même liste: BELG.UNIE. Puisque la Belgique est un atout et que les Belges veulent vivre ensemble, le CDF et le B.U.B. proposent des solutions pratiques en vue de remettre notre pays dans la capacité d’avoir un avenir florissant.

Cette crise politique doit être l’occasion d’un questionnement des citoyens et des politiques, non seulement sur les problèmes communautaires, créés et entretenus par les partis au pouvoir, mais aussi sur la situation réelle de la Belgique.

 

PROBLEMES

Force est de constater que:

1) Les multiples institutions dont la Belgique fédérale est dotée connaissent le double écueil de coûter beaucoup trop cher pour un petit pays et de n’être pas réellement efficaces.

2) La multiplication des lois, décrets, circulaires et autres règlements, ainsi que leurs différentes interprétations, créent des conflits de compétences, presque insurmontables.

3) La multiplication d’élections fait que nous sommes pratiquement toujours en campagne électorale. Durant ces périodes de campagne, la politique et les décisions ne se font plus dans un climat serein et répondent à des intérêts à court terme.

4) Au niveau communautaire et régional, l’on sait que s’entendre à deux et demi est toujours plus difficile que de s’entendre à trois, à parts égales, ou à neuf…

Face à cette analyse, nous croyons que la voie «des compromis à la belge» est devenue ringarde, a montré ses limites et doit donc être abandonnée au profit d’une vision nouvelle et audacieuse de la Belgique.

 

SOLUTIONS

 

1) D’abord, BELG.UNIE propose de promouvoir le bilinguisme des Belges via les écoles, les médias et tout autre moyen approprié. Le bilinguisme des citoyens doit être un droit inscrit dans la Constitution et un devoir pour l’autorité publique.

2) Tourné vers l’avenir, BELG.UNIE voulant d’une part recréer des liens forts au sein d’une population désireuse de vivre ensemble, et d’autre part résoudre les dysfonctionnements de l’actuel agencement institutionnel, ose proposer une solution nouvelle, celle de la création d’une région bilingue de Bruxelles-Brabant, élargie aux limites de l’ancienne province de Brabant. Une Région-province qui deviendra culturellement riche, socialement solidaire et économiquement prospère.

Par la création de cette région-province s’éteindraient les difficultés soulevées par la volonté de scinder B-H-V ou d’élargir Bruxelles (un élargissement qui ne serait plus nécessaire) et celles des communes dites «à facilités» qui empoisonnent la vie politique et celle de ses habitants.

3)  Une autre solution consisterait à fonder la structure de la Belgique directement sur la base des neuf provinces, en ce compris le Brabant unifié, en faisant disparaître les régions, ce qui mettrait également fin aux tractations et marchandages incessants provoqués par les transferts entre niveaux de pouvoirs et par l’absence de hiérarchie des normes.

4)  BELG.UNIE défendra toujours le modèle belge de la monarchie constitutionnelle et représentative dans ses compétences actuelles. Cette institution garantit le bien commun au niveau législatif par la sanction royale ainsi qu’au niveau exécutif par le fait qu’elle soit une source d’apaisement des tensions politiques en périodes de crises.

5)  Enfin, BELG.UNIE s’oppose à ce que l’on brade le sénat et la Constitution, garants d’une plus juste démocratie face au pouvoir des partis politiques.

 

CONCLUSION

Le cartel BELG.UNIE promeut la paix communautaire et une Belgique à nouveau joyeuse et généreuse, ouverte et entreprenante, au service du bien-être de tous les Belges.

 

www.cdf-info.be

 

 


 

GEMEENSCHAPPELIJKE VERKLARING VAN HET CDF EN DE B.U.B.

EENHEIDSLIJST “BELG. UNIE”



Temidden van de institutionele crisis, die uitmondde in het ontslag van de federale regering en de ontbinding van de Kamers en verontwaardigd door de onverantwoordelijke houding van de leidende politieke klasse ten overstaan van de financiële en vooral de sociaal-economische situatie, hebben de B.U.B. en het CDF besloten voor deze verkiezingen hun krachten te bundelen op de gemeenschappelijke lijst “BELG. UNIE”.


Omdat België een troef is en de Belgen samen willen leven, schuiven het CDF en de B.U.B. praktische oplossingen naar voor die erop gericht zijn de poort naar een bloeiende toekomst voor ons land opnieuw te openen.


Deze politieke crisis moet de mogelijkheid vormen om zowel de bevolking als de politici aan te spreken over de communautaire problemen, die gecreëerd en onderhouden worden door de partijen die vandaag de macht in handen hebben, alsook over de werkelijke situatie waarin België verkeert.


PROBLEMEN

Volgende vaststellingen zijn voor zowat iedereen duidelijk:


1) De vele instellingen die het federale België kenmerken vormen een dubbele hindernis. Niet alleen is voor een klein land hun kostprijs onevenredig groot, maar ook ontbreekt het hen aan de nodige efficiëntie.


2) De vermenigvuldiging van wetten, decreten, omzendbrieven en andere regels, alsook de verschillende interpretaties die eraan gegeven worden, zorgen voor een lawine van bijna onoverkomelijke bevoegdheidsconflicten.


3) Het grote aantal verkiezingen heeft als gevolg dat we in een bijna ononderbroken verkiezingscampagne verkeren. Hierdoor is het serene klimaat binnen de politieke wereld volledig weg en worden beslissingen genomen die niet langer te rijmen vallen met de belangen van de burgers op korte termijn.


4) Op het communautaire en regionale niveau, ligt een goede verstandhouding tussen “twee delen-en-een-half” moeilijker dan één tussen drie gelijkwaardige onderverdelingen of tussen negen gebieden...


In het licht van deze analyse is het onze overtuiging dat de weg van het “Belgische compromis” achterhaald is en zijn limieten bereikt heeft. Logischerwijs dient dit heilloze pad dan ook verlaten te worden en plaats te ruimen voor een nieuwe en gedurfde visie op België.

OPLOSSINGEN

1) Allereerst stelt BELG.UNIE voor om de tweetaligheid van de Belgen op school, door de media en door elk ander aangewezen middel te bevorderen. De tweetaligheid van de burgers moet in de Grondwet ingeschreven worden en een plicht voor de overheid worden.

2) BELG. UNIE richt vandaag al zijn blik op de toekomst en wil derhalve enerzijds de sterke banden herstellen tussen de bevolking, die wil samenleven, en anderzijds een oplossing bieden voor het slecht functioneren van de staat, dat door de huidige institutionele warboel veroorzaakt is. Daarvoor stellen we een nieuwe oplossing voor: de creatie van een tweetalige regio Brussel-Brabant, die zich uitstrekt over het grondgebied van de voormalige provincie Brabant. Deze regio-provincie biedt alle troeven om tot een culturele verrijking, een solidaire samenleving en meer economische welvaart te komen.


Door deze regio-provincie in het leven te roepen, zouden de moeilijkheden die gepaard gaan met enerzijds de wil om B-H-V te splitsen en anderzijds om Brussel uit te breiden (wat dan niet meer nodig zou zijn) in één klap uitgewist worden. Hetzelfde geldt voor de strubbelingen in de huidige “faciliteitengemeenten” die zowel het politieke leven als dat van de inwoners vertroebelen.


3) Een andere oplossing zou erin bestaan om de structuur van België meteen te enten op basis van de negen historische provincies, wat een verenigd Brabant impliceert. De regio’s zouden in dit scenario ophouden te bestaan. Dat zou meteen een einde stellen aan de eindeloze onderhandelingen en de regelrechte koehandel die beiden een rechtstreeks gevolg zijn van de bevoegdheidsversnippering over de vele bestuurslagen en de afwezigheid van elke normenhiërarchie.


4) BELG.UNIE zal altijd het Belgisch model van de constitutionele en representatieve monarchie, met de grondwettelijke prerogatieven waarover de Koning vandaag beschikt, verdedigen. Deze instelling is van algemeen belang op wetgevend vlak (door de koninklijke bekrachtiging van wetten) evenals op uitvoerende niveau omdat de monarchie een bron van soelaas is tijdens politieke spanningen en crisisperiodes.


5) Tenslotte verzet BELG. UNIE zich ertegen dat men de Senaat en de Grondwet – die een garantie bieden op een meer rechtvaardige democratie tegenover de macht van de politieke partijen – wil uithollen.


BESLUIT

Het kartel BELG.UNIE wil de communautaire vrede bevorderen en als dusdanig opnieuw een vrolijk en toekomstgericht België creëren: een open en ondernemend land, ten dienste van het welzijn van alle Belgen.


www.belgischeunie.be/nieuws.php

 

samedi, 07 août 2010

L'homosexualité et la Bible....

En te que Chrétien au CDF, j'essaie de vivre en conformité avec mon Seigneur et mon Dieu.Nous sommes au temps ou tout est permis au nom de la tolérence,au non de la liberté,les choses deviennes normal.La Bible dit : Dans les temps de la fin le bien deviendra mal et le mal deviendra bien.Le monde vie de plus en plus dans l'immoralité.Je viens d'entendre que certain "nouveau Belge" critique l'homosexualité du 1er PS.Cela est non conforme au Coran.Étonnant que cela se fasse entendre dans notre pays!

La Bible aussi parle clairement de ce sujet dans l'êpitre aux Romains Chapître 1 des versets 18 à 32.(passions infâmes)

Dieu aime l'homosexuel comme il aime le pécheur,moi le 1er mais il ne supporte le péché.

Dieu laisse l'homme libre de ces actions, l'on peut voir comment le monde tourne sans reconnaître son créateur et sans avoir de relation avec lui.

mardi, 15 juin 2010

merci à vous....

Merci à tous ceux et toutes celles qui ont apporté leurs votes au cartel BELG.UNIE et à ma candidature comme membre du CDF

Il est à noté qu'il est tout à fait anti démocratique de ne pas avoir eu le droit de nous faire connaître par nos deux télévisions nationales.

Quoi qu'il en soit, faisons connaître autour de nous ce cartel qui veut redonner une âme à notre pays!

Encore merci à vous,

Michel Gutter

mercredi, 26 mai 2010

Le CDF en cartel avec le B.U.B pour BELG.UNIE

       
BELG.UNIE

Liste  26

à la Chambre                        

 

Le CDF «  Chrétiens démocrates Fédéraux » se présente  aux élections du 13 juin 2010 en cartel avec le B.U.B sous l’appellation BELG.UNIE

Comme  chrétien engagé, je me présente dans la formation du CDF sous le cartel BELG.UNIE

Membre du CDF depuis moins d’un an, je me retrouve en ce parti étant citoyen belge et chrétien.

Le CDF ose encore proposer un programme inspiré des valeurs chrétiennes, mettre l’accent sur la dignité humaine, le respect des lois établies et défend aussi la solidarité nationale et l’unité du pays.

L’Union fait la force, votons pour une    BELGIQUE .UNIE

De Unie doet de kracht, stemmen voor BELGIE.UNIE

Michel Gutter  

Effectif:       n° 15

Suppléant:  n°  7

 

DECLARATION COMMUNE DU CDF ET DU B.U.B.:

LISTE COMMUNE “BELG.UNIE” N°26


Le CDF et le B.U.B ont décidé d’unir leurs forces pour ces élections au sein d’une

même liste: « BELG.UNIE »

Puisque la Belgique est un atout et que les Belges veulent vivre ensemble, le CDF

 et le B.U.B. proposent des solutions pratiques en vue de remettre notre pays dans la

capacité d’avoir un avenir  florissant.

SOLUTIONS :

D’abord, BELG.UNIE propose de promouvoir le bilinguisme des Belges via les

écoles, les  médias et tout autre moyen approprié. Le bilinguisme des citoyens

doit être un droit inscrit dans la Constitution et un devoir pour l’autorité publique.

Tourné vers l’avenir, BELG.UNIE voulant d’une part recréer des liens forts au

sein d’une population désireuse de vivre ensemble, et d’autre part résoudre les

dysfonctionnements de l’actuel agencement institutionnel, ose proposer une

solution nouvelle, celle de la création d’une région bilingue de Bruxelles-Brabant

élargie aux limites de l’ancienne province de Brabant.

CONCLUSION

Le cartel BELG.UNIE  promeut la paix communautaire et une Belgique à  nouveau

joyeuse et généreuse, ouverte et entreprenante, au service du bien-être de

tous les Belges.

Vous pouvez voter pour plusieurs candidats sur la liste, je propose aussi de voter pour 

la présidente du CDF « Bruxelles-Halle-Vilvoorde »

 Candidat effectif :        n° 2 Marie Courtoy   

 Candidat suppléant :   n° 8 Marie Courtoy

 

 

 

 

vendredi, 07 mai 2010

dernière information...

Chrétiens Démocrates Fédéraux – Christen Democraten Federaal

Le CDF ira aux prochaines élections en cartel avec BUB selon la plateforme commune que nous donnons ci-dessous.
PAdeMaere
Pierre-Alexandre de Maere d’Aertrycke
Président du CDF

 

JMBourgeois
 Jean-Marie Bourgeois
Secrétaire politique du CDF

 

 

DECLARATION COMMUNE DU CDF ET DU B.U.B.:
LISTE COMMUNE “BELG.UNIE”
Interpellés par la crise institutionnelle, qui a abouti à la démission du gouvernement fédéral et à la dissolution des Chambres, et scandalisés par l’attitude irresponsable de la classe politique en place dans la situation financière et surtout socio-économique présente, le B.U.B. et le CDF ont décidé d’unir leurs forces pour ces élections au sein d’une même liste: BELG.UNIE. Puisque la Belgique est un atout et que les Belges veulent vivre ensemble, le CDF et le B.U.B. proposent des solutions pratiques en vue de remettre notre pays dans la capacité d’avoir un avenir florissant.
Cette crise politique doit être l’occasion d’un questionnement des citoyens et des politiques, non seulement sur les problèmes communautaires, créés et entretenus par les partis au pouvoir, mais aussi sur la situation réelle de la Belgique.

PROBLEMES
Force est de constater que:
1) Les multiples institutions dont la Belgique fédérale est dotée connaissent le double écueil de coûter beaucoup trop chères pour un petit pays et de n’être pas réellement efficaces.
2) La multiplication des lois, décrets, circulaires et autres règlements, ainsi que leurs différentes interprétations, créent des conflits de compétences, presque insurmontables.
3) La multiplication d’élections fait que nous sommes pratiquement toujours en campagne électorale. Durant ces périodes de campagne, la politique et les décisions ne se font plus dans un climat serein et répondent à des intérêts à court terme.
4) Au niveau communautaire et régional, l’on sait que s’entendre à deux et demi est toujours plus difficile que de s’entendre à trois, à parts égales, ou à neuf…
Face à cette analyse, nous croyons que la voie «des compromis à la belge» est devenue ringarde, a montré ses limites et doit donc être abandonnée au profit d’une vision nouvelle et audacieuse de la Belgique.

SOLUTIONS

  1. D’abord, BELG.UNIE propose de promouvoir le bilinguisme des Belges via les écoles, les médias et tout autre moyen approprié. Le bilinguisme des citoyens doit être un droit inscrit dans la Constitution et un devoir pour l’autorité publique.
  2. Tourné vers l’avenir, BELG.UNIE voulant d’une part recréer des liens forts au sein d’une population désireuse de vivre ensemble, et d’autre part résoudre les dysfonctionnements de l’actuel agencement institutionnel, ose proposer une solution nouvelle, celle de la création d’une région bilingue de Bruxelles-Brabant, élargie aux limites de l’ancienne province de Brabant. Une Région-province qui deviendra culturellement riche, socialement solidaire et économiquement prospère.

Par la création de cette région-province s’éteindraient les difficultés soulevées par la volonté de scinder B-H-V ou d’élargir Bruxelles (un élargissement qui ne serait plus nécessaire) et celles des communes dites «à facilités» qui empoisonnent la vie politique et celle de ses habitants.

  1. Une autre solution consisterait à fonder la structure de la Belgique directement sur la base des neuf provinces, en ce compris le Brabant unifié, en faisant disparaître les régions, ce qui mettrait également fin aux tractations et marchandages incessants provoqués par les transferts entre niveaux de pouvoirs et par l’absence de hiérarchie des normes.
  2. BELG.UNIE défendra toujours le modèle belge de la monarchie constitutionnelle et représentative dans ses compétences actuelles. Cette institution garantit le bien commun au niveau législatif par la sanction royale ainsi qu’au niveau exécutif par le fait qu’elle soit une source d’apaisement des tensions politiques en périodes de crises.
  3. Enfin, BELG.UNIE s’oppose à ce que l’on brade le sénat et la Constitution, garants d’une plus juste démocratie face au pouvoir des partis politiques.

CONCLUSION
Le cartel BELG.UNIE promeut la paix communautaire et une Belgique à nouveau joyeuse et généreuse, ouverte et entreprenante, au service du bien-être de tous les Belges.

 

Courriel : cdf.be@hotmail.com - GSM : 0494 39 20 21