Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

samedi, 22 décembre 2012

Le C.D.F vous souhaite une heureuse fête de Noël....

 
 
PDF Imprimer Envoyer

La signification de Noël

 

Un moment de paix et de bonheur, rencontres de familles, échanges de cadeaux, quelques jours de congé ou de vacances, bref, que dire de Noël? Que signifie Noël pour le monde de nos jours ? Est-ce à peine un jour de fête proposé par le calendrier de la chrétienté ou est-ce un événement plus important? Sommes-nous conscients que les années qui s'égrènent sur nos calendriers se réfèrent à une personne, et quelle Personne...
Oui, la fête de Noël est la fête de la naissance, c'est-à-dire de la venue de Jésus-Christ dans ce monde. Or, on peut se poser des questions du genre: Qui est Jésus-Christ? d''où vient-il? – Où et comment est-il né? – Quelle était la raison de sa venue parmi nous?

La réponse à toutes ces questions se trouve dans la Bible, la Parole de Dieu. Les quatre Evangiles en particulier donnent des renseignements clairs à ce sujet. Saul de Tarse, qui probablement a connu et vu Jésus-Christ, écrit: «C'est une parole certaine et entièrement digne d'être reçue, que Jésus-Christ est venu dans ce monde pour sauver les pécheurs, dont je suis le premier» (1 Ti 1:15).

La signification de Noël révélée à Marie

Marie était une jeune fille juive, fiancée à un homme de la même race. Les deux étaient intègres, droits et craignaient Dieu. Avant de se marier et de vivre ensemble, Marie a reçu l'annonce que nous transcrivons directement du texte de l'Evangile de Luc: «Au sixième mois (selon le calendrier juif ce mois correspond à août ou septembre), l'ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée appelée Nazareth, auprès d'une vierge fiancée à un homme de la maison de David, nommé Joseph. Le nom de la vierge était Marie. L'ange entra chez elle, et dit : Je te salue, toi à qui une grâce a été faite: Le Seigneur est avec toi. Troublée par cette parole, Marie se demandait ce que pouvait signifier une telle salutation. L'ange lui dit: Ne crains point, Marie; car tu as trouvé grâce devant Dieu. Et voici, tu deviendras enceinte, et tu enfanteras un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus. Il sera grand et sera appelé Fils du Très-Haut, et le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David, son Père. Il régnera sur la maison de Jacob éternellement, et son règne n'aura point de fin. Marie dit à l'ange: Comment cela se fera-t-il, puisque je ne connais point d'homme ? L'ange lui répondit: Le Saint-Esprit viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te couvrira de son ombre. C'est pourquoi le saint enfant qui naîtra de toi sera appelé Fils de Dieu» (Lu 1:26-35).

Le C.D.F vous souhaite une agréable fête de noël, en famille, dans vos églises, malgré vos épreuves et vos soucis.

Puissions-nous passer cette période de Noël dans la joie de l'anniversaire de la venue sur terre de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ.

 

Michel Gutter,

 

 

 

 
 

 

 

 

 

 
 
 
 

dimanche, 18 novembre 2012

Le C.D.F fête de notre Souverain...

Le 15 novembre 2012,

 

 

                                                          

 

En ce jour de Te Deum et d’action de grâces, les Chrétiens Démocrates Fédéraux tiennent tout particulièrement à se joindre à la prière en l’honneur de notre souverain et à marquer leur soutien et leur sympathie à notre famille royale.

 

En ce temps de crise sociale, économique, financière, mais également en ce temps de crise familiale et de perte de repères, notre famille royale symbolise, pour beaucoup, une boussole et une référence, par les valeurs qu’elle incarne.

 

Les tempêtes dont elle fait l’objet aujourd'hui sont – a contrario - un signe manifeste de la volonté de certains (au Nord comme au Sud du pays) de déstabilisation de la monarchie, et de l’unité de notre pays, dont elle le garant, depuis 1830.

 

Notre souverain Albert II et son épouse, à la suite de feu le Roi Baudouin, son frère, ont particulièrement rehaussé la place de notre pays, dans le concert des nations, en particulier européennes, ainsi que par les nombreuses missions économiques menées par le Prince Philippe.

 

Dans la difficile négociation en vue de la formation gouvernementale, le rôle de notre Roi en tant que « monarque au-dessus de la mêlée » n’a que d’autant plus souligné le rôle prépondérant joué par une monarchie parlementaire et constitutionnelle, en ce début du XXIe siècle.

 

Pour paraphraser un parti politique (royaliste) français, un chef de parti (de gouvernement) ne pense qu’à la prochaine élection, un chef d’Etat (un Roi) doit penser à la prochaine génération.  

 

Une évidence qu’il est bon de rappeler à certains ...

 

In deze dag en Te Deum van dankzegging, de Christen Democraten Federaal zijn vooral graag het gebed mee ter ere van onze koning en hun steun en medeleven te tonen aan onze koninklijke familie.

 

 

 

In deze tijd van sociale, economische, financiële crisis maar ook in tijden van crisis en desoriëtie in het gezin, onze koninklijke familie symboliseert voor velen, een referentie, door de waarden die ze belichamen.

 

 

 

In het midden van Storms die het onderwerp van vandaag - integendeel - een duidelijk teken van de bereidheid van sommige (zowel in het Noorden als in het Zuiden van ons land) aan de monarchie en de eenheid van ons land te destabiliseren, waarvan sinds 1830 het garant is.

 

 

 

Onze soevereine Albert II en zijn echtgenote, heeft na de wijlen Koning Boudewijn, zijn broer, in het bijzonder versterkt de rol van ons land in de commissie van volkeren, met name in Europa, evenals door de talrijke handelsmissies geleid door de Prins Philippe.

 

 

 

In de moeilijke onderhandelingen voor de regeringsvorming, de rol van onze Koning als "monarch boven de strijd" heeft meer dan benadrukt de belangrijke rol van een parlementaire en constitutionele monarchie in begin van de eenentwintigste eeuw.

 

 

 

Om de woorden van een Franse politieke (royalistische) partij, een partijleider denken er aan de volgende verkiezingen, een staatshoofd (de koning) moeten over de volgende generatie nadenken.

 

 

 

Het bewijs dat het goed is om een aantal te herinneren ...

 

dimanche, 25 décembre 2011

Information importante....

Communiqué de presse du CDF-Bruxelles – ordonnance nature de Evelyne HUYTEBROECK

 

Une ordonnance (contre-)nature ?

 

La ministre bruxelloise de l’Environnement, Evelyne HUYTEBROECK, vient d’annoncer tout récemment l’examen prochain de l’ordonnance nature en Commission de l’Environnement du Parlement bruxellois.

Le CDF-Bruxelles qui a tenté de prendre connaissance du texte a tenu à réagir !

Via les media, nous avons appris que cette ordonnance visait - en terme de gestion des espaces verts bruxellois - à renforcer la protection de la nature, avant celle du patrimoine.

Le CDF-Bruxelles tient à souligner que cette réglementation totalement inutile (trois ans de préparation nous annonce la ministre !) n’offre aucune garantie de respect du cadre historique et patrimonial de nos espaces verts.

Le CDF-Bruxelles rappelle qu’il existe déjà une procédure qui tient compte de tous les paramètres pour la sauvegarde de ceux-ci.

Quant à l’idée de renforcer la préservation de la nature aux détriments du patrimoine de nos parcs bruxellois, la plupart classés, le CDF-Bruxelles souligne qu’on pourrait presque en arriver à parler des … « droits » de la nature.

Le CDF alertait¹ déjà en son temps des dangers de dérive de l’énoncé de plus en plus courant des droits de la nature.

Le CDF a toujours souligné que le parti Ecolo qui excelle dans l’interpellation sur les matières touchant au développement durable, aurait du, pour la mise en application de leurs objectifs, toujours rester ce qu’il aurait du être, un mouvement de pression.

Le CDF rappelait¹ également une autre dérive : que se passerait-il, en cas de conflit entre différents droits (et l’on ne parle plus ici de patrimoine même remarquable), si l’on accordait des droits à la nature et si dans une contrée, la présence et le mode de vie des humains mettaient en danger la faune et la flore ? Quels droits primeraient sur les autres ? Une question (d’interpellation) ouverte à notre ministre …

 

Le CDF-Bruxelles

(Chrétiens Démocrates Fédéraux - Christen Democraten Federaal)

 

jeudi, 30 juin 2011

prise de position du CDF

SENAT/CHAMBRE DES REPRESENTANTS DE BELGIQUE

 

1er juillet 2011

 

 

PROPOSITION DE LOI

visant à abroger la loi

du 28 mai 2002 relative à l’euthanasie

 

(déposée par le CDF)

 

              -------------

 

 

Résumé

 

Alors que nos édiles concoctent vaillamment une Belgique institutionnelle nouvelle, sans l’avis de sa population, d’autres menaces pèsent également sur le devenir de nos enfants et de nos aînés, et ce dans un silence médiatique complet. A ce jour, une proposition de loi visant à autoriser l’euthanasie sur les mineurs de 15 ans et plus, et deux propositions de loi visant à ouvrir l’euthanasie, d’une part aux jeunes et aux enfants, et d’autre part aux personnes démentes et celles plongées dans un état d’inconscience, ont été déposées, respectivement, au Sénat et à la Chambre.

Si nous ne réagissons pas, en écrivant à nos élus, sénateurs et députés, ces projets risquent de passer comme une lettre à la poste … sans avoir reçu l’aval des électeurs, comme le demande le CDF pour tout projet éthique ! C’est l’avenir de toute une génération qui est en jeu !

Vous trouverez, au verso de cette proposition, un exemple de courrier à adresser à vos parlementaires, que vous pouvez également renvoyer à l’adresse suivante : CDF (Chrétiens Démocrates Fédéraux) – rue F. Mélard 11 - 1200 BRUXELLES (www.cdf-info.be), qui se chargera de transmettre.

Vous pouvez également signer la pétition mise en ligne sur :

www.lapetition.be/petition.php?petid=10102

 

 

BELGISCHE SENAAT/KAMER VAN VOLKSVERTEGENWOORDIGERS

 

1ste juli 2011

 

 

WETSVOORSTEL

tot afschaffing van de wet

van 28 mei 2002 betreffende de euthanasie

 

(ingediend door de CDF)

 

-------------

 


Samenvatting

Welnu dan, onze dappere vaderen zijn bezig met het uitdokteren van een nieuw België, in een complete media stilte... maar ook zonder de bevolking te raadplegen. Er zijn nog andere bedreigingen, die wegen op de toekomst van onze kinderen en onze oudsten.

Op vandaag is er onder andere een wetsvoorstel voor euthanasie bij kinderen van 15 jaar en ouder maar er zijn ook nog 2 wetsvoorstellen neergelegd bij de Kamer en de Senaat voor euthanasie bij enerzijds kinderen en jongeren maar ook bij dementerende bejaarden en zij die het bewustzijn verloren hebben.

Wanneer wij niet reageren door te schrijven naar onze verkozen volksvertegenwoordigers en senatoren dan riskeren wij dat deze voorstellen goedgekeurd worden zoals je een brief  in een postbus deponeert, zonder dat de kiezers ook hiertoe hun goedkeuring of afkeuring kunnen te kennen geven. 

Het CDF eist steeds de inspraak van de kiezer op het vlak van de ethische problemen.  Het is de toekomst van een hele generatie die op het spel staat.

Op de ommezijde van dit voorstel vindt u een voorbeeld van brief die u eveneens kunt richten naar het secretariaat van het CDF (Christen Democraten Federaal) –

F. Mélardstraat 11 te 1200 Brussel ( St. Lambrechts Woluwe) – www.cdf-info.be - die dan uw brief zal doorsturen.

U kunt ook de online petitie ondertekenen op www.lapetition.be/petition.php?petid=10102

 


(Lieu) ………………………………………., le ………………………2011

 

 

Propositions de loi euthanasie

 

Madame, Monsieur le Sénateur,

Madame, Monsieur le Député,

 

J’ai appris avec consternation que des extensions de la loi sur l’euthanasie, avaient été déposées au Sénat/à la Chambre.

Le sujet me préoccupe fort et je crains que ces nouvelles brèches dans la loi n’étendent les risques à ce que des personnes ne subissent des pressions pour demander l’euthanasie. Ces extensions risquent d’engendrer un stress, un mal-être encore accru pour des personnes qui doivent déjà faire face à leur maladie.

Il existe des aides pour soulager la douleur, et des soins palliatifs des plus performants, ne pourrions-nous pas encourager et soutenir davantage le développement de ceux-ci, sans contrepartie ?  "La manière dont une société prend soin des plus faibles de ses membres témoigne de son degré d’humanité."

 

Je fais appel à votre honnêteté et votre courage pour rejeter les articles contraires au respect de l’être humain et pour proposer les alternatives qui associent éthique et progrès scientifique.

 

Confiant(e) dans votre attachement au respect de la dignité et de toute vie humaine, je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur le Sénateur, Madame, Monsieur le Député, l'expression de toute ma considération.

 

 

(Signature) ………………………………………………

 

 

----------------------------------------------------------- (à découper/te snijden) ------------------------

 

                                                      (Plaats) ………………………………………., ………………………2011

 

 

Euthanasiewetsvoorstellen

Geachte Heer Volksvertegenwoordiger,
Geachte Heer Senator,

Met verbijstering heb ik vernomen dat er uitbreidingen van de wet op de euthanasie, werden ingediend bij Kamer en  Senaat.
Dit onderwerp raakt mij heel sterk aan en ik ben bang dat ondanks de remmen die in het nieuwe wetsvoorstel voorzien zijn, dit de mensen er niet zal van weerhouden om euthanasie aan te vragen. Deze uitbreidingen kunnen zorgen voor nog meer stress, een gevoel van onbehagen bij die mensen die het al moeilijk hebben met hun ziekte.
Op vandaag zijn er voldoende hulpmiddelen om de pijn te verzachten en ook de palliatieve zorg  is heel degelijk geworden.  Moeten wij niet eerder een dergelijke ontwikkeling met alle mogelijke middelen nog beter ondersteunen?

"De manier waarop een samenleving zorg draagt voor de zwaksten van zijn leden geeft de mate van menselijkheid weer."

Ik wil een beroep doen op uw eerlijkheid en moed om de artikelen die in strijd zijn met het respect voor de mens af te wijzen en om  alternatieven  voor te stellen die ethische en wetenschappelijke vooruitgang combineren.

Wij vertrouwen op uw inzet voor de waardigheid en het respect voor het menselijk leven.

Gelieve, Geachte Heer Volksvertegenwoordiger / Senator  te aanvaarden de gevoelens mijner hoogachting.

(Handtekening) ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ...

 

jeudi, 05 mai 2011

agenda ....

Le CDF-Bruxelles organise une conférence-débat

 

«La situation des Chrétiens orientaux expliquée par un Chrétien oriental»

Conférencier: Dominique BONIFACE

 

Le lundi 9 mai 2011 à 20h00

Local CDF – rue Potagère 9 à 1210 Bruxelles (Saint-Josse) Proximité Madou.

Entrée libre - Bienvenue à tous !

 

mardi, 01 février 2011

Communiqué important du CDF

 

 

CDF - Chrétiens Démocrates Fédéraux

 

Communiqué et demande du CDF
 
Pour que les choses soient bien claires pour tout le monde, malgré les mensonges répétés de Bart De Wever et d'autres figures de la N-VA dans des interviews, le CDF tient à rappeler que la N-VA sur son site, dans son manifeste et sur le site des jeunes affiche bien noir sur jaune son objectif: une Flandre indépendante et républicaine !

 Et que tous ceux qui continueront de vouloir négocier avec ce parti nationaliste et le considérer comme soi-disant incontournable (ce qui est faux !), renforçant encore davantage celui-ci, sachent que le CDF les tiendra pour co-responsables de la faillite d'une Belgique unie et solidaire, à laquelle tiennent une majorité de Belges (de toutes les régions du pays) !

 Le CDF demande dès lors aux rédactions de bien vouloir publier son communiqué ou à tout le moins des extraits des positions de la N-VA figurant sur leurs sites officiels, afin que l'opinion publique connaissent exactement les intentions de cette formation avec laquelle la plupart des autres partis n'éprouvent aucune gêne à négocier en vue de la formation d'un gouvernement.

Pierre-Alexandre de Maere d'Aertrycke
Président/Voorzitter CDF
Rue Fernand Mélardstraat 11
Bruxelles - 1200 - Brussel
GSM: 0494 39 20 21
Email: cdf.be@hotmail.com
Website: www.cdf-info.be


 Voir:


http://www.n-va.be/waar-wij-voor-staan
 

De N-VA streeft naar

·       een Vlaanderen dat werk maakt van de economische welvaart en het sociale welzijn van al haar inwoners,

·       een Vlaanderen dat zorg draagt voor de hechtheid van onze samenleving en daartoe waakt over zijn publieke cultuur, normen en waarden,

·       een Vlaanderen dat als onafhankelijke lidstaat van de Europese Unie zijn verantwoordelijkheid opneemt in de internationale samenwerking en solidariteit.

Met cijfers en tabellen leggen we het Belgische huishouden bloot en weerleggen we hardnekkige mythes. Met analyses en argumenten oefenen we voortdurend invloed uit en bepalen we mee de politieke agenda. We tonen aan dat Vlaanderen klaar is om een zelfstandige lidstaat van Europa te worden.

 
http://www.n-va.be/files/default/nva_images/documenten/manifest.pdf

3. Vlaanderen lidstaat van de Europese Unie

Alleen door een autonomie te verwerven - zoals die van volkeren als de Zweden, de Ieren, de Portugezen of de Grieken - kan Vlaanderen zich binnen de Europese Unie echt ontplooien. Dat betekent dat we moeten streven naar een onafhankelijk Vlaanderen.

 
http://www.jongnva.be/index.php?page=viewpage&page_id=24
 
Ronduit onafhankelijk en republikeins!

 Om steeds weer de politieke breuklijnen tussen Vlaanderen en Wallonië te vermijden, pleit Jong N-VA voor een Vlaamse staat. Dát geeft blijk van een efficiënt bestuur. Zo zullen Vlaamse politici zelf voor hun beleid de volledige verantwoordelijkheid moeten dragen, zoals het in een échte democratie hoort.

 Een democratie houdt tevens in dat niemand door zijn geboorte gediscrimineerd wordt, niet negatief maar ook niet positief. De N-VA strijdt daarom resoluut voor een republiek met een verkozen president in plaats van een koning als erfopvolger.

 

lundi, 24 janvier 2011

Récupération polititienne!

Voici le communiqué du CDF envoyé à la presse :

 

CDF - Chrétiens Démocrates Fédéraux

 

Communiqué du 24/01/2011     

 

Une région Bruxelles-Brabant: une idée du CDF dans le cadre du cartelBELG.UNIE !

 

Le CDF trouve particulièrement désolant l’attitude des medias et de la récupération politicienne !

 

Pour les dernières élections fédérales de 2010, le CDF s’est présenté en cartel, sous le nom deBELG.UNIE. Le texte de base du cartel proposait «une solution nouvelle, celle de la création d’unerégion bilingue de Bruxelles-Brabant, élargie aux limites de l’ancienne province de Brabant. Une Région-province qui deviendra culturellement riche, socialement solidaire et économiquement prospère. Par la création de cette région-province s’éteindraient les difficultés soulevées par la volonté de scinder B-H-V ou d’élargir Bruxelles (un élargissement qui ne serait plus nécessaire) et celles des communes dites «à facilités» qui empoisonnent la vie politique et celle de ses habitants. »

Invité dans un premier temps sur les plateaux de «Mise au point» et de «Controverse», le cartel s’en est vu subitement refuser l’accès à deux jours des émissions, sur décision du Conseil d’administration pour la RTBF (service public politisé comme on le sait !) et par simple décision du Rédacteur en chef pour RTL-TVI.BELG.UNIE n’a donc pu y exposer sa proposition originale, qui ne pouvait pourtant être ignorée des journalistes et des autres partis se présentant aux élections quelques jours plus tard.

Ajoutons-y quelques mois, plusieurs mouvements non-politiques ont défendu, chacun avec ses nuances bien sûr, la même solution pour une région de Bruxelles-Brabant. Ces derniers aussi n’ont reçu aucun accueil de leurs communiqués dans la presse.

Or aujourd’hui, Didier Reynders, se présente, quasi dans des termes similaires, comme ayant une solution, savoir une région de Bruxelles-Brabant. Et toute la presse écrite, parlée et télévisée lui donne toute la publicité.

Le CDF tient à réaffirmer que tout cela non seulement est dangereux pour la démocratie, mais renforce la particratie ambiante et ce à la veille d’une marche qui veut justement la dénoncer.

 

P-A. de Maere d’Aertrycke

Président

Jean-Marie Bourgeois

Secrétaire politique

CDF – Chrétiens Démocrates Fédéraux

vendredi, 24 décembre 2010

Communiqué du CDF-Bruxelles: Emir Kir et les centres de planning familial

 

Il y a quelques semaines, les centres de planning familial ont fêté leurs 25 ans d’existence.

L’occasion pour le ministre Emir Kir, en charge de l’Action sociale et de la Famille, d’inaugurer une semaine portes ouvertes, et de rappeler, que l’avortement et la contraception sont les deux piliers des centres de planning familial; et que ces centres, qui offrent des consultations médicales, psychologiques, sociales ou juridiques, ne sont pas destinés uniquement aux adolescents, mais à tous, «de 7 à 77 ans» (sic).

Rappelant également au passage que, dans un souci de prévention, est prévue, la distribution gratuite de la pilule du lendemain (conformément à l’accord de majorité de la COCOF – majorité dont fait partie le cdH – Centre démocrate humaniste) …

 

Le CDF, qui dans son programme et Manifeste défend la dignité de l’être humain depuis sa conception jusqu’à sa mort naturelle, tient à réagir !

Outre le fait que qualifier de prévention la distribution gratuite de la pilule du lendemain (le mot le dit lui-même!) paraît un non-sens, on peut souligner le manque de responsabilité politique, et médicale, de distribuer aux jeunes filles des moyens contraceptifs qui sont jusqu’à présent encore considérés comme médicaments.

 

Soulignant, au passage, la politique pro-active du Ministre dans ces matières, le CDF-Bruxelles tient à rappeler le caractère sacré de toute vie humaine (y compris le corps en devenir de jeunes filles et femmes, et futures mères de familles), dans une société qui ne «craint» plus Dieu, et où la libéralisation de l’avortement (dont on vient de fêter tristement le 20e anniversaire cette année) a accentué le non-respect de la vie humaine (on le voit notamment avec le nombre en hausse d’infanticides).

 

Le CDF-Bruxelles demande à la majorité arc-en-ciel une réelle politique familiale, respectueuse de la dignité de tous, qui soit au service des familles, des jeunes, des personnes défavorisées, handicapées ainsi que de nos aînés !

 

 

Communiqué du CDF-Bruxelles" recommandations finales des Assises de l'interculturalité"

Il y a peu, les Assises de l’Interculturalité ont remis leur rapport final avec 68 recommandations.

Parmi celles-ci, la réforme du calendrier des jours fériés légaux destinés à remplacer certains congés «liés à la religion chrétienne et/ou catholique».

A l'occasion de la fête de Noël, le CDF-Bruxelles tient à réagir ! Outre les difficultés d’organisation (bien compréhensibles) au sein des écoles et des entreprises, le risque de voir se côtoyer des revendications plus personnelles (et communautaristes) les unes que les autres, voire de se confronter … loin du «vivre ensemble» prôné par certains, est réel !

Si les Chrétiens démocrates fédéraux appuient leur engagement sur les valeurs judéo-chrétiennes, c’est précisément en raison de leur caractère universel, qui élèvent la dignité de toute personne, quelle qu'elle soit; d’où la nécessité voire l’urgence de re-définir dans notre société un socle de valeurs communes, dont des fêtes religieuses comme Noël, Pâques ou Assomption servent encore de référence culturelle voire cultuelle pour de nombreuses personnes et familles. On se souvient des fêtes civiles instaurées par le nouveau calendrier sous la Révolution française et qui eût beaucoup de mal à s’imposer …

D’autre part, comment ne pas évoquer les conflits intra-communautaires belges qui se nourrissent des clichés véhiculés de part et d’autre, par manque de contact et de dialogue de personne à personne et de communauté à communauté, qui passent e.a. par l’apprentissage de la langue du pays d'accueil, qu’elle soit néerlandaise, française ou allemande, de sa culture, ainsi que du respect des traditions, us et coutumes qui ont forgé notre modèle de société.

Le CDF promeut une société riche de valeurs communes où chacun peut tout en respectant et en adhérant librement à celles-ci pratiquer sa foi et ses convictions … non cantonnées uniquement dans la sphère privée !

Pour la section CDF de l'arrondissement B-H-V,

 

samedi, 07 août 2010

L'homosexualité et la Bible....

En te que Chrétien au CDF, j'essaie de vivre en conformité avec mon Seigneur et mon Dieu.Nous sommes au temps ou tout est permis au nom de la tolérence,au non de la liberté,les choses deviennes normal.La Bible dit : Dans les temps de la fin le bien deviendra mal et le mal deviendra bien.Le monde vie de plus en plus dans l'immoralité.Je viens d'entendre que certain "nouveau Belge" critique l'homosexualité du 1er PS.Cela est non conforme au Coran.Étonnant que cela se fasse entendre dans notre pays!

La Bible aussi parle clairement de ce sujet dans l'êpitre aux Romains Chapître 1 des versets 18 à 32.(passions infâmes)

Dieu aime l'homosexuel comme il aime le pécheur,moi le 1er mais il ne supporte le péché.

Dieu laisse l'homme libre de ces actions, l'on peut voir comment le monde tourne sans reconnaître son créateur et sans avoir de relation avec lui.

vendredi, 07 mai 2010

dernière information...

Chrétiens Démocrates Fédéraux – Christen Democraten Federaal

Le CDF ira aux prochaines élections en cartel avec BUB selon la plateforme commune que nous donnons ci-dessous.
PAdeMaere
Pierre-Alexandre de Maere d’Aertrycke
Président du CDF

 

JMBourgeois
 Jean-Marie Bourgeois
Secrétaire politique du CDF

 

 

DECLARATION COMMUNE DU CDF ET DU B.U.B.:
LISTE COMMUNE “BELG.UNIE”
Interpellés par la crise institutionnelle, qui a abouti à la démission du gouvernement fédéral et à la dissolution des Chambres, et scandalisés par l’attitude irresponsable de la classe politique en place dans la situation financière et surtout socio-économique présente, le B.U.B. et le CDF ont décidé d’unir leurs forces pour ces élections au sein d’une même liste: BELG.UNIE. Puisque la Belgique est un atout et que les Belges veulent vivre ensemble, le CDF et le B.U.B. proposent des solutions pratiques en vue de remettre notre pays dans la capacité d’avoir un avenir florissant.
Cette crise politique doit être l’occasion d’un questionnement des citoyens et des politiques, non seulement sur les problèmes communautaires, créés et entretenus par les partis au pouvoir, mais aussi sur la situation réelle de la Belgique.

PROBLEMES
Force est de constater que:
1) Les multiples institutions dont la Belgique fédérale est dotée connaissent le double écueil de coûter beaucoup trop chères pour un petit pays et de n’être pas réellement efficaces.
2) La multiplication des lois, décrets, circulaires et autres règlements, ainsi que leurs différentes interprétations, créent des conflits de compétences, presque insurmontables.
3) La multiplication d’élections fait que nous sommes pratiquement toujours en campagne électorale. Durant ces périodes de campagne, la politique et les décisions ne se font plus dans un climat serein et répondent à des intérêts à court terme.
4) Au niveau communautaire et régional, l’on sait que s’entendre à deux et demi est toujours plus difficile que de s’entendre à trois, à parts égales, ou à neuf…
Face à cette analyse, nous croyons que la voie «des compromis à la belge» est devenue ringarde, a montré ses limites et doit donc être abandonnée au profit d’une vision nouvelle et audacieuse de la Belgique.

SOLUTIONS

  1. D’abord, BELG.UNIE propose de promouvoir le bilinguisme des Belges via les écoles, les médias et tout autre moyen approprié. Le bilinguisme des citoyens doit être un droit inscrit dans la Constitution et un devoir pour l’autorité publique.
  2. Tourné vers l’avenir, BELG.UNIE voulant d’une part recréer des liens forts au sein d’une population désireuse de vivre ensemble, et d’autre part résoudre les dysfonctionnements de l’actuel agencement institutionnel, ose proposer une solution nouvelle, celle de la création d’une région bilingue de Bruxelles-Brabant, élargie aux limites de l’ancienne province de Brabant. Une Région-province qui deviendra culturellement riche, socialement solidaire et économiquement prospère.

Par la création de cette région-province s’éteindraient les difficultés soulevées par la volonté de scinder B-H-V ou d’élargir Bruxelles (un élargissement qui ne serait plus nécessaire) et celles des communes dites «à facilités» qui empoisonnent la vie politique et celle de ses habitants.

  1. Une autre solution consisterait à fonder la structure de la Belgique directement sur la base des neuf provinces, en ce compris le Brabant unifié, en faisant disparaître les régions, ce qui mettrait également fin aux tractations et marchandages incessants provoqués par les transferts entre niveaux de pouvoirs et par l’absence de hiérarchie des normes.
  2. BELG.UNIE défendra toujours le modèle belge de la monarchie constitutionnelle et représentative dans ses compétences actuelles. Cette institution garantit le bien commun au niveau législatif par la sanction royale ainsi qu’au niveau exécutif par le fait qu’elle soit une source d’apaisement des tensions politiques en périodes de crises.
  3. Enfin, BELG.UNIE s’oppose à ce que l’on brade le sénat et la Constitution, garants d’une plus juste démocratie face au pouvoir des partis politiques.

CONCLUSION
Le cartel BELG.UNIE promeut la paix communautaire et une Belgique à nouveau joyeuse et généreuse, ouverte et entreprenante, au service du bien-être de tous les Belges.

 

Courriel : cdf.be@hotmail.com - GSM : 0494 39 20 21

lundi, 03 mai 2010

Un avis à partager

 


En t'en que Chrétien(protestant évangélique) et citoyen Belge, j'ai découvert un parti qui OSE arborer le C de Chrétien,qui prône les valeurs Chrétiennes, qui parle de la dignitée humaine et qui aime arborer fièrement les couleurs de notre patrie, la Belgique.
Il est vrais que "l'homme" a beaucoup de droit mais oublie qu'il a aussi des devoirs!
"Aimez-vous les uns les autres" est déjà et d'abord le respect mutuel des uns avec les autres mais aussi le respect des lois et des règles de bonnes conduites de notre pays.
Soyons aussi, en t'en que Chrétien, responsable de nos prises de postions au sein de la vie politique en Belgique.

Gutter Michel