Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

lundi, 31 décembre 2012

Voeux du C.D.F- Heureuse année 2013,

 

Le C.D.F. vous souhaite une heureuse année 2013 remplie de grâces et de paix de la part de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ.

Nous voici reparti pour un tour, comme disent certains....des nouvelles résolutions, des nouveaux projets..

Que nous puissions, chers citoyens, retrouver une Belgique unie, utilisant les valeurs auxquelles elle est attachées non pas en nous rappelant le bon temps, mais en utilisant les principes fondamentaux des règles et des lois pour le bien de tous et de construire ou de reconstruite avec l'unité de tous un désir de progression selon l'évolution du notre temps.

Le principal est de voir chacun de nos semblables dans le respect et la dignité, nous sommes tous et toutes des hommes et des femmes, des être humains vivant en communauté.

Puissions-nous garder confiance dans ceux et celles qui nous gouvernent actuellement malgré l'imperfection de chacun , moi le premier, mais que notre désir pour ces premières heures de cette année nouvelle puisse être et cela pendant ces 365 jours, le respect de nos institutions et de nos lois avec l'objectif d'y apporter le bien être de tous, malgré la longue période de crise.

« Aimons-nous les uns les autres» citation de la parole de Dieu, retrouver une dignité pour certain et apprécions notre pays... oh Belgique mère chérie....



Bien à vous tous et à vous toutes chers lecteurs,

                                                                                                                                     G.M                                                                          

samedi, 22 décembre 2012

Le C.D.F vous souhaite une heureuse fête de Noël....

 
 
PDF Imprimer Envoyer

La signification de Noël

 

Un moment de paix et de bonheur, rencontres de familles, échanges de cadeaux, quelques jours de congé ou de vacances, bref, que dire de Noël? Que signifie Noël pour le monde de nos jours ? Est-ce à peine un jour de fête proposé par le calendrier de la chrétienté ou est-ce un événement plus important? Sommes-nous conscients que les années qui s'égrènent sur nos calendriers se réfèrent à une personne, et quelle Personne...
Oui, la fête de Noël est la fête de la naissance, c'est-à-dire de la venue de Jésus-Christ dans ce monde. Or, on peut se poser des questions du genre: Qui est Jésus-Christ? d''où vient-il? – Où et comment est-il né? – Quelle était la raison de sa venue parmi nous?

La réponse à toutes ces questions se trouve dans la Bible, la Parole de Dieu. Les quatre Evangiles en particulier donnent des renseignements clairs à ce sujet. Saul de Tarse, qui probablement a connu et vu Jésus-Christ, écrit: «C'est une parole certaine et entièrement digne d'être reçue, que Jésus-Christ est venu dans ce monde pour sauver les pécheurs, dont je suis le premier» (1 Ti 1:15).

La signification de Noël révélée à Marie

Marie était une jeune fille juive, fiancée à un homme de la même race. Les deux étaient intègres, droits et craignaient Dieu. Avant de se marier et de vivre ensemble, Marie a reçu l'annonce que nous transcrivons directement du texte de l'Evangile de Luc: «Au sixième mois (selon le calendrier juif ce mois correspond à août ou septembre), l'ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée appelée Nazareth, auprès d'une vierge fiancée à un homme de la maison de David, nommé Joseph. Le nom de la vierge était Marie. L'ange entra chez elle, et dit : Je te salue, toi à qui une grâce a été faite: Le Seigneur est avec toi. Troublée par cette parole, Marie se demandait ce que pouvait signifier une telle salutation. L'ange lui dit: Ne crains point, Marie; car tu as trouvé grâce devant Dieu. Et voici, tu deviendras enceinte, et tu enfanteras un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus. Il sera grand et sera appelé Fils du Très-Haut, et le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David, son Père. Il régnera sur la maison de Jacob éternellement, et son règne n'aura point de fin. Marie dit à l'ange: Comment cela se fera-t-il, puisque je ne connais point d'homme ? L'ange lui répondit: Le Saint-Esprit viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te couvrira de son ombre. C'est pourquoi le saint enfant qui naîtra de toi sera appelé Fils de Dieu» (Lu 1:26-35).

Le C.D.F vous souhaite une agréable fête de noël, en famille, dans vos églises, malgré vos épreuves et vos soucis.

Puissions-nous passer cette période de Noël dans la joie de l'anniversaire de la venue sur terre de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ.

 

Michel Gutter,

 

 

 

 
 

 

 

 

 

 
 
 
 

vendredi, 10 février 2012

Communiqué du CDF le 9 février

La pension de survie aux oubliettes !

 

 

Il y a peu de mesures aussi antisociales et discriminatoires, envers les femmes surtout, - elles seront les plus touchées -, que la suppression de la pension de survie pour les prochaines générations, qui puissent être prises par le Gouvernement Di Rupo, en pleines négociations finales, semble-t-il, pour la réforme des pensions.

 

Qu’une telle mesure puisse passer à la trappe, sous prétexte de déficit budgétaire, d’économie nécessaire, dans un contexte de crise évident, témoigne, de l’avis du CDF, d’une absence totale de responsabilité sociale, d’objectifs (budgétaires et politiques) à court terme, d’un manque d’imagination certain, de décisions prises dans une précipitation systématique, comme tout dernièrement encore l’accueil des sans-abris à quelques heures à peine de nuits et journées polaires !

 

Le CDF se pose la question de savoir si cette majorité gouvernementale est réellement guidée en priorité par le souci du citoyen, des plus fragilisés en particulier.

 

S’il y a bien une catégorie de la population qui a toujours suscité le plus d’attentions, ou du moins qui a attiré à elle aide ou charité de tout temps et de toutes espèces, même si  toujours de façon insuffisante, ce sont bien les veuves et les orphelins. La veuve et l’orphelin sont bien les plus précarisés de notre société. Et l’on voudrait, d’une cuillère à pot, leur retirer le peu de dignité à laquelle ils ont droit, en leur octroyant gracieusement une allocation temporaire, avant de sombrer dans le cadre du chômage, - qui va devenir plus restrictif, ne l’oublions pas -, puis d’émarger dans des CPAS déjà exsangues à l’heure actuelle. Pour sans doute devoir finir par mendier à nouveau de petits compléments … Une époque et une situation sociale que l’on croyait révolue !

 

Une mesure d’économie que le CDF dénonce avec force !

 

L’époque révolue n’est en effet pas celle que l’on voudrait nous faire croire. Si le système actuel découle encore (mais pas uniquement) du soutien que l’Etat a voulu apporter aux veuves de guerre, qui pour la plupart se consacraient à plein temps à leurs enfants et à la gestion du foyer familial, la réalité n’est pas fondamentalement différente aujourd’hui. Si aujourd’hui un grand nombre de femmes travaillent à l’extérieur, très souvent, elles s’accordent des congés, des arrêts de travail ou des temps partiels, une ou des années sabbatiques, car elles sont conscientes de la valeur ajoutée et donc de la priorité qu’elles veulent donner à leur famille. Cela peut d’ailleurs être aussi le fait de certains maris et pères, mais il faut reconnaître que c’est moins souvent le cas. Ainsi pour le CDF, celles surtout (ou ceux) qui se seront consacrées prioritairement, pendant un temps, à leur famille, seront lourdement pénalisées par une mesure lapidaire, prise à la va-vite, en fin d’année et à la veille d’un accord gouvernemental !

 

Plutôt que de persister à ignorer le travail extraordinaire, primordial pour le bien des enfants et l’équilibre familial, effectué par le conjoint qui se consacre à sa famille, le CDF plaide pour qu’une reconnaissance en termes de salaire ou d’allocation, puis de complément net de pension soit traduit dans le droit du travail de notre pays.

 

Par ailleurs, le CDF réprouve la méthode sournoise choisie par le Gouvernement, qui a tenté le silence radio dans un premier temps, puis est parvenu à calmer les esprits des syndicats, en immunisant les 600.000 veuves et veufs d’aujourd’hui, pour ne viser que la génération des moins de 30 ans, qui sont loin de se douter quant à eux qu’ils seront nombreux, - plus de 600.000 alors -, à vivre des lendemains très difficiles. Ils ne pourront s’en prendre alors, dans dix ou vingt ans, aux ministres qui auront pris cette décision radicale, car ceux-ci seront depuis longtemps partis … à la retraite !

 

 

Pierre-Alexandre de Maere d'Aertrycke
Président/Voorzitter CDF

vendredi, 17 juin 2011

Cartel BELG-UNIE....

Le cartel BELG-UNIE s'adjoint un nouveau membre : l'Alliance Belge - Belgische Alliantie. La BAB (Belgische Alliantie - Alliance Belge) rejoint donc le B.U.B. (Belgische Unie - Union Belge) et le CDF (Chrétiens Démocrates Fédéraux – Christen Democraten Federaal) au sein du cartel.
Plus de détails après la conférence de presse qui aura lieu le mercredi 22 juin 2011.

Het kartel BELG-UNIE krijgt er een nieuw lid bij : de Belgische Alliantie - Alliance Belge. De BAB (Belgische Alliantie - Alliance Belge) komt bij B.U.B. (Belgische Unie - Union Belge) en CDF (Chrétiens Démocrates Fédéraux – Christen Democraten Federaal) binnen het kartel.
Meer details volgen na de persconferentie die zal plaatsvinden op woensdag 22 juni 2011. 

jeudi, 05 mai 2011

agenda ....

Le CDF-Bruxelles organise une conférence-débat

 

«La situation des Chrétiens orientaux expliquée par un Chrétien oriental»

Conférencier: Dominique BONIFACE

 

Le lundi 9 mai 2011 à 20h00

Local CDF – rue Potagère 9 à 1210 Bruxelles (Saint-Josse) Proximité Madou.

Entrée libre - Bienvenue à tous !

 

vendredi, 24 décembre 2010

Communiqué du CDF-Bruxelles" recommandations finales des Assises de l'interculturalité"

Il y a peu, les Assises de l’Interculturalité ont remis leur rapport final avec 68 recommandations.

Parmi celles-ci, la réforme du calendrier des jours fériés légaux destinés à remplacer certains congés «liés à la religion chrétienne et/ou catholique».

A l'occasion de la fête de Noël, le CDF-Bruxelles tient à réagir ! Outre les difficultés d’organisation (bien compréhensibles) au sein des écoles et des entreprises, le risque de voir se côtoyer des revendications plus personnelles (et communautaristes) les unes que les autres, voire de se confronter … loin du «vivre ensemble» prôné par certains, est réel !

Si les Chrétiens démocrates fédéraux appuient leur engagement sur les valeurs judéo-chrétiennes, c’est précisément en raison de leur caractère universel, qui élèvent la dignité de toute personne, quelle qu'elle soit; d’où la nécessité voire l’urgence de re-définir dans notre société un socle de valeurs communes, dont des fêtes religieuses comme Noël, Pâques ou Assomption servent encore de référence culturelle voire cultuelle pour de nombreuses personnes et familles. On se souvient des fêtes civiles instaurées par le nouveau calendrier sous la Révolution française et qui eût beaucoup de mal à s’imposer …

D’autre part, comment ne pas évoquer les conflits intra-communautaires belges qui se nourrissent des clichés véhiculés de part et d’autre, par manque de contact et de dialogue de personne à personne et de communauté à communauté, qui passent e.a. par l’apprentissage de la langue du pays d'accueil, qu’elle soit néerlandaise, française ou allemande, de sa culture, ainsi que du respect des traditions, us et coutumes qui ont forgé notre modèle de société.

Le CDF promeut une société riche de valeurs communes où chacun peut tout en respectant et en adhérant librement à celles-ci pratiquer sa foi et ses convictions … non cantonnées uniquement dans la sphère privée !

Pour la section CDF de l'arrondissement B-H-V,

 

samedi, 07 août 2010

L'homosexualité et la Bible....

En te que Chrétien au CDF, j'essaie de vivre en conformité avec mon Seigneur et mon Dieu.Nous sommes au temps ou tout est permis au nom de la tolérence,au non de la liberté,les choses deviennes normal.La Bible dit : Dans les temps de la fin le bien deviendra mal et le mal deviendra bien.Le monde vie de plus en plus dans l'immoralité.Je viens d'entendre que certain "nouveau Belge" critique l'homosexualité du 1er PS.Cela est non conforme au Coran.Étonnant que cela se fasse entendre dans notre pays!

La Bible aussi parle clairement de ce sujet dans l'êpitre aux Romains Chapître 1 des versets 18 à 32.(passions infâmes)

Dieu aime l'homosexuel comme il aime le pécheur,moi le 1er mais il ne supporte le péché.

Dieu laisse l'homme libre de ces actions, l'on peut voir comment le monde tourne sans reconnaître son créateur et sans avoir de relation avec lui.

mardi, 15 juin 2010

merci à vous....

Merci à tous ceux et toutes celles qui ont apporté leurs votes au cartel BELG.UNIE et à ma candidature comme membre du CDF

Il est à noté qu'il est tout à fait anti démocratique de ne pas avoir eu le droit de nous faire connaître par nos deux télévisions nationales.

Quoi qu'il en soit, faisons connaître autour de nous ce cartel qui veut redonner une âme à notre pays!

Encore merci à vous,

Michel Gutter

mercredi, 26 mai 2010

Le CDF en cartel avec le B.U.B pour BELG.UNIE

       
BELG.UNIE

Liste  26

à la Chambre                        

 

Le CDF «  Chrétiens démocrates Fédéraux » se présente  aux élections du 13 juin 2010 en cartel avec le B.U.B sous l’appellation BELG.UNIE

Comme  chrétien engagé, je me présente dans la formation du CDF sous le cartel BELG.UNIE

Membre du CDF depuis moins d’un an, je me retrouve en ce parti étant citoyen belge et chrétien.

Le CDF ose encore proposer un programme inspiré des valeurs chrétiennes, mettre l’accent sur la dignité humaine, le respect des lois établies et défend aussi la solidarité nationale et l’unité du pays.

L’Union fait la force, votons pour une    BELGIQUE .UNIE

De Unie doet de kracht, stemmen voor BELGIE.UNIE

Michel Gutter  

Effectif:       n° 15

Suppléant:  n°  7

 

DECLARATION COMMUNE DU CDF ET DU B.U.B.:

LISTE COMMUNE “BELG.UNIE” N°26


Le CDF et le B.U.B ont décidé d’unir leurs forces pour ces élections au sein d’une

même liste: « BELG.UNIE »

Puisque la Belgique est un atout et que les Belges veulent vivre ensemble, le CDF

 et le B.U.B. proposent des solutions pratiques en vue de remettre notre pays dans la

capacité d’avoir un avenir  florissant.

SOLUTIONS :

D’abord, BELG.UNIE propose de promouvoir le bilinguisme des Belges via les

écoles, les  médias et tout autre moyen approprié. Le bilinguisme des citoyens

doit être un droit inscrit dans la Constitution et un devoir pour l’autorité publique.

Tourné vers l’avenir, BELG.UNIE voulant d’une part recréer des liens forts au

sein d’une population désireuse de vivre ensemble, et d’autre part résoudre les

dysfonctionnements de l’actuel agencement institutionnel, ose proposer une

solution nouvelle, celle de la création d’une région bilingue de Bruxelles-Brabant

élargie aux limites de l’ancienne province de Brabant.

CONCLUSION

Le cartel BELG.UNIE  promeut la paix communautaire et une Belgique à  nouveau

joyeuse et généreuse, ouverte et entreprenante, au service du bien-être de

tous les Belges.

Vous pouvez voter pour plusieurs candidats sur la liste, je propose aussi de voter pour 

la présidente du CDF « Bruxelles-Halle-Vilvoorde »

 Candidat effectif :        n° 2 Marie Courtoy   

 Candidat suppléant :   n° 8 Marie Courtoy

 

 

 

 

vendredi, 07 mai 2010

dernière information...

Chrétiens Démocrates Fédéraux – Christen Democraten Federaal

Le CDF ira aux prochaines élections en cartel avec BUB selon la plateforme commune que nous donnons ci-dessous.
PAdeMaere
Pierre-Alexandre de Maere d’Aertrycke
Président du CDF

 

JMBourgeois
 Jean-Marie Bourgeois
Secrétaire politique du CDF

 

 

DECLARATION COMMUNE DU CDF ET DU B.U.B.:
LISTE COMMUNE “BELG.UNIE”
Interpellés par la crise institutionnelle, qui a abouti à la démission du gouvernement fédéral et à la dissolution des Chambres, et scandalisés par l’attitude irresponsable de la classe politique en place dans la situation financière et surtout socio-économique présente, le B.U.B. et le CDF ont décidé d’unir leurs forces pour ces élections au sein d’une même liste: BELG.UNIE. Puisque la Belgique est un atout et que les Belges veulent vivre ensemble, le CDF et le B.U.B. proposent des solutions pratiques en vue de remettre notre pays dans la capacité d’avoir un avenir florissant.
Cette crise politique doit être l’occasion d’un questionnement des citoyens et des politiques, non seulement sur les problèmes communautaires, créés et entretenus par les partis au pouvoir, mais aussi sur la situation réelle de la Belgique.

PROBLEMES
Force est de constater que:
1) Les multiples institutions dont la Belgique fédérale est dotée connaissent le double écueil de coûter beaucoup trop chères pour un petit pays et de n’être pas réellement efficaces.
2) La multiplication des lois, décrets, circulaires et autres règlements, ainsi que leurs différentes interprétations, créent des conflits de compétences, presque insurmontables.
3) La multiplication d’élections fait que nous sommes pratiquement toujours en campagne électorale. Durant ces périodes de campagne, la politique et les décisions ne se font plus dans un climat serein et répondent à des intérêts à court terme.
4) Au niveau communautaire et régional, l’on sait que s’entendre à deux et demi est toujours plus difficile que de s’entendre à trois, à parts égales, ou à neuf…
Face à cette analyse, nous croyons que la voie «des compromis à la belge» est devenue ringarde, a montré ses limites et doit donc être abandonnée au profit d’une vision nouvelle et audacieuse de la Belgique.

SOLUTIONS

  1. D’abord, BELG.UNIE propose de promouvoir le bilinguisme des Belges via les écoles, les médias et tout autre moyen approprié. Le bilinguisme des citoyens doit être un droit inscrit dans la Constitution et un devoir pour l’autorité publique.
  2. Tourné vers l’avenir, BELG.UNIE voulant d’une part recréer des liens forts au sein d’une population désireuse de vivre ensemble, et d’autre part résoudre les dysfonctionnements de l’actuel agencement institutionnel, ose proposer une solution nouvelle, celle de la création d’une région bilingue de Bruxelles-Brabant, élargie aux limites de l’ancienne province de Brabant. Une Région-province qui deviendra culturellement riche, socialement solidaire et économiquement prospère.

Par la création de cette région-province s’éteindraient les difficultés soulevées par la volonté de scinder B-H-V ou d’élargir Bruxelles (un élargissement qui ne serait plus nécessaire) et celles des communes dites «à facilités» qui empoisonnent la vie politique et celle de ses habitants.

  1. Une autre solution consisterait à fonder la structure de la Belgique directement sur la base des neuf provinces, en ce compris le Brabant unifié, en faisant disparaître les régions, ce qui mettrait également fin aux tractations et marchandages incessants provoqués par les transferts entre niveaux de pouvoirs et par l’absence de hiérarchie des normes.
  2. BELG.UNIE défendra toujours le modèle belge de la monarchie constitutionnelle et représentative dans ses compétences actuelles. Cette institution garantit le bien commun au niveau législatif par la sanction royale ainsi qu’au niveau exécutif par le fait qu’elle soit une source d’apaisement des tensions politiques en périodes de crises.
  3. Enfin, BELG.UNIE s’oppose à ce que l’on brade le sénat et la Constitution, garants d’une plus juste démocratie face au pouvoir des partis politiques.

CONCLUSION
Le cartel BELG.UNIE promeut la paix communautaire et une Belgique à nouveau joyeuse et généreuse, ouverte et entreprenante, au service du bien-être de tous les Belges.

 

Courriel : cdf.be@hotmail.com - GSM : 0494 39 20 21

lundi, 03 mai 2010

Un avis à partager

 


En t'en que Chrétien(protestant évangélique) et citoyen Belge, j'ai découvert un parti qui OSE arborer le C de Chrétien,qui prône les valeurs Chrétiennes, qui parle de la dignitée humaine et qui aime arborer fièrement les couleurs de notre patrie, la Belgique.
Il est vrais que "l'homme" a beaucoup de droit mais oublie qu'il a aussi des devoirs!
"Aimez-vous les uns les autres" est déjà et d'abord le respect mutuel des uns avec les autres mais aussi le respect des lois et des règles de bonnes conduites de notre pays.
Soyons aussi, en t'en que Chrétien, responsable de nos prises de postions au sein de la vie politique en Belgique.

Gutter Michel